Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement

Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement
L'ancien président Lech Walesa rencontre des enfants handicapés et leurs parents dans le bâtiment du Parlement polonais, le 21 mai 2018 à Varsovie
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 27 mai 2018 à 13h38

Une dizaine de jeunes handicapés qui occupaient depuis quarante jours avec leurs familles un couloir du Parlement à Varsovie pour réclamer une hausse de leurs maigres revenus ont annoncé dimanche qu'ils avaient mis fin à leur mouvement.

"Après quarante jours, nous suspendons notre protestation au Parlement", a déclaré à la chaîne de télévision polonaise TVN24 une des manifestantes, Iwona Hartwich, qui campait dans le Parlement avec son fils handicapé de 23 ans. "Nous sommes inquiets pour le bien-être de nos enfants, nous sommes coupés de tout", a-t-elle expliqué.

Le couloir où campaient les handicapés a en effet été bloqué durant le weekend par les autorités, qui ne leur ont laissé l'accès libre qu'à une seule salle de bains, alors que la session de printemps de l'assemblée parlementaire de l'Otan se déroulait un peu plus loin dans le même bâtiment.

Les protestataires demandaient une allocation mensuelle de 120 euros pour 72.000 handicapés adultes répondant à certains critères. Le gouvernement a refusé, invoquant des raisons budgétaires.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.