Piétons renversés à Blagnac : le profil de l'automobiliste

Piétons renversés à Blagnac : le profil de l'automobiliste

Il a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour tentatives d'assassinats, vendredi 10 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 22h39

Les autorités judiciaires excluent tout lien avec le terrorisme.


L'homme qui a foncé sur des étudiants, vendredi 10 novembre, dans l'après-midi, blessant trois personnes a été interpellé rapidement après les faits. Il aurait été arrêté sur place sans opposer de résistance et a été placé en garde à vue.



D'après une source policière interrogée par L'Express, il a été identifié comme étant Abdellah B. L'individu, âgé de 28 ans, n'était pas fiché S mais recherché pour des faits de droit commun.

"Lors de son interpellation, il a dit aux policiers: 'Je suis en mission'", a confié une source proche de l'enquête à L'Express. Le parquet de Toulouse précise par ailleurs qu'il a indiqué avoir projeté son passage à l'acte "depuis un mois".

DE LOURDS ANTÉCÉDENTS PSYCHIATRIQUES

Cet homme, célibataire et sans enfant, qui vivait chez sa mère à Blagnac, était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques et avait été hospitalisé d'office jusqu'en décembre 2016, a précisé le parquet.

"Ce qui domine, c'est le profil psychiatrique de l'individu", a d'ailleurs déclaré le procureur de Toulouse, Pierre-Yves Couilleau, au micro de BFMTV, écartant, pour l'heure, la piste terroriste.

Une enquête pour "tentative d'assassinat" a été ouverte par le parquet de Toulouse et les investigations ont été confiées au Service régional de la police judiciaire (SRPJ).

L'homme a blessé trois étudiants. Une jeune fille de 23 ans a été grièvement touchée mais son pronostic vital n'est pas engagé. Les deux autres, un jeune homme et une jeune fille, respectivement âgés de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement touchés. L'un d'eux est ressorti de l'hôpital en fin de journée, a précisé le procureur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
184 commentaires - Piétons renversés à Blagnac : le profil de l'automobiliste
  • n'y aurait il plus que des fous dans ce pays ????? ça fait peut

  • ils vont réussir à nous dresser les uns contre les autres et la ils auront gagné une justice impitoyable

  • Et pourquoi il n'a pas foncé dans un mur, trop dur peut-être ?

  • Chut!!! ne le dites pas trop fort, c'est vous qui serez traité de raciste et qui risquez les embrouilles avec la justice.

  • Abdhella.B était en mission,il a foncé volontairement sur les étudiants, et on veut nous faire croire qu'il est fou et qu'il relève de la psychiatrie dur à avaler tout cela. Il était là pour tuer tout simplement.

    exact mais on nous prends de plus en plus pour des débiles nous les bien portants