Pédophilie dans l'Eglise : les confidences d'un pilier du Vatican

Pédophilie dans l'Eglise : les confidences d'un pilier du Vatican©Wochit

, publié le jeudi 21 février 2019 à 13h50

Alors que s'ouvre ce jeudi un sommet de trois jours sur la pédophilie présidé par le pape François, le père Lombardi, ancien directeur de la salle de presse du Vatican, témoigne. Il confie à Paris Match que les abus de certains hommes d'Église auraient pu être évités.

Renvoi du cardinal-archevêque de Washington, accusations contre l'ambassadeur du Vatican en France, le sommet sur la pédophilie tombe dans une période très troublée pour le Saint-Siège.

Le père Lombardi, ancien chef de presse du Vatican, a été désigné médiateur de cette grande réunion du monde catholique.

Sur tous les abus sexuels découverts ces dernières années, il exprime des regrets : "Le choix et la formation des candidats au sacerdoce ont souvent été superficiels, sans certitude que ces prêtres et ces religieux soient assez mûrs sur le plan sexuel."

À toutes les personnes abusées par des hommes d'Église, le père Lombardi concède : "Il faut reconnaître que, dans l'Église aussi, la souffrance des victimes a été cachée, peu écoutée, incomprise, souvent niée afin d'éviter les scandales."

Le médiateur du sommet tient à défendre l'action des derniers papes, affirmant qu'une prise de conscience avait été faite dès le début des années 2000.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.