Pape François : une interview infernale

Pape François : une interview infernale©LEPOINT

LEPOINT, publié le samedi 31 mars 2018 à 00h55

Selon des propos rapportés par un quotidien italien, François aurait nié l'existence de l'enfer. Le Vatican s'est empressé de démentir.

D'un côté le pape François, chef spirituel de 1,2 milliard de catholiques. De l'autre, Eugenio Scalfari, 93 ans, athée, fondateur du quotidien romain La Repubblica et considéré comme le pape du journalisme transalpin. Deux hommes, liés par une profonde amitié, mais aujourd'hui séparés par une phrase sur l'enfer que le second a attribué au premier.

Le casus belli est une interview de pape François par Eugenio Scalfari, publiée jeudi par La Repubblica. « Les âmes ne sont pas punies, celles qui se repentent obtiennent le pardon de Dieu et prennent place dans les rangs de celles qui contemplent Dieu. Mais celles qui ne se repentent pas…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.