«Padmavaat», le film bollywoodien qui s'attire les foudres des rajpouts

«Padmavaat», le film bollywoodien qui s'attire les foudres des rajpouts

Des rajpouts manifestent à Bangalore le 15 novembre pour demander l'interdiction du film.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h05

A Gurgaon, la cité d'affaires située à la sortie de New Delhi, les cinémas sont protégés par des cordons de policiers, telles des forteresses menacées. Comme dans des dizaines de salles du nord du pays, les cinéphiles doivent traverser ces rangées d'hommes armés en uniforme kaki pour revendiquer le droit d'aller voir Padmavaat, le long-métrage le plus polémique des derniers mois en Inde, sorti ce jeudi. La veille, un bus scolaire a été caillassé à deux pas de là alors que des centaines de jeunes masqués incendiaient des véhicules, coupaient les autoroutes, saccageaient des salles de cinéma, dans le but de créer un climat de terreur et d'empêcher la diffusion du film. Des scènes similaires se sont produites au Rajasthan et au Gujarat, dans le nord-ouest du pays.

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - «Padmavaat», le film bollywoodien qui s'attire les foudres des rajpouts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]