Oussouby Sacko, un Africain devenu malien au Japon

Oussouby Sacko, un Africain devenu malien au Japon
Oussouby Sacko, le 14 octobre 2014 au Japon.

Libération, publié le mardi 12 juin 2018 à 16h59

A ses côtés, les Japonais font figure de gringalets. Dans le petit café de Kyoto, Oussouby Sacko impose sa tête de plus et sa corpulence généreuse avec une étonnante fluidité. Sous la casquette en tweed et devant la double ration de tartines, le verbe est haut, la parole franche et le regard direct. L'homme d'origine malienne n'est pas japonais pour un sou en dépit de sa naturalisation et de vingt-sept années passées dans l'archipel. Il brosse même à rebours les habituels attributs nippons puisqu'il est bon vivant, infatigable fêtard et voyageur, polyglotte surdoué.

En cette rentrée qui vient de débuter au Japon, il s'érige en modèle d'intégration à la présidence de la Kyoto Seika University. Jamais un Africain n'avait encore été élu à un tel poste. Une première

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.