Ouragan Irma : l'exploit polémique d'un pilote de ligne

Ouragan Irma : l'exploit polémique d'un pilote de ligne©Creative Commons
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 20h54

Alors que l'ouragan Irma menaçait Porto Rico, tous les vols à destination de cette île des Caraïbes ont été annulés ou les avions en vol priés de rebrousser chemin. Mais l'un d'entre eux a tout de même décidé de poursuivre sa route.

L'avion de Delta Air Lines a été repéré par Jason Rabinowitz, expert en aviation civile.

Image à l'appui, via l'application "Flight Radar", il a fait part de son inquiétude sur son compte Twitter. "Est-ce que tu veux vraiment rallier San Juan en plein ouragan de catégorie 5, DL431 ? Tous les autres vols ont fait demi-tour", s'interroge-t-il.



Le vol, parti de New York à 8h39, a réussi à se poser sans encombre à Porto Rico à 11h58 alors que l'ouragan Irma était en approche avec des rafales de vent à plus de 300km/h. Excès de zèle ou inconscience, la compagnie aérienne américaine a pris la décision de tout de même effectuer le vol retour. En 52 minutes montre en main, le pilote de l'appareil a réussi à garer l'avion, débarquer passagers et bagages, puis embarquer les nouveaux clients, avant de redécoller.

Et c'est sur ce vol retour que les pilotes ont réalisé un véritable exploit, en empruntant l'espace aérien situé entre l'extérieur et le noyau de l'ouragan. Une manoeuvre jugée "incroyable" par Jason Rabinowitz.



"Bon, c'est la fin de mon histoire. Le vol DL302 est en passe d'atteindre les bords extérieurs de l'ouragan Irma. Je suppose que le personnel de bord est en train de servir le déjeuner...?", s'est amusé l'expert en aviation. L'avion s'est finalement posé à New York à 16h15 soit 46 minutes avant son horaire initial. Un sacré record !

Dans un communiqué, Delta Air Lines a assuré avoir pris en compte les risques et a tenu à féliciter ses équipes au sol et dans l'appareil.
 
45 commentaires - Ouragan Irma : l'exploit polémique d'un pilote de ligne
  • Delta Air Lines dites vous ? Faites moi penser de ne pas le prendre, tout comme Ryanair

  • inconcience cela s'appelle joué a la roulette russe avec la vie des passagers !

  • Reprenant le libellé de Noidodeur... et dans un tout autre ordre d' idée, çà me fait penser à une autre histoire....... je reprend le texte :

    '' DELTA AIR LINES assure avoir " avoir pris en compte les risques"., mais si l'avion s'était crashé, DELTA AIR LINES aurait dit que le pilote avait pris beaucoup de risques.''

    La Société Générale ! On n' en parle plus beaucoup ! Entreprise très florissante, elle a laissé Jérôme Kerviel leur faire gagner beaucoup d' argent ; elle n' a rien dit puisqu'elle gagnait de l' argent, même s' il prenait des risque ..... elle devait se frotter les mains....

    Mais le jour où il s' est planté, elle lui a tombé dessus au prétexte qu'il prenait trop de risques......

    A ajouter au dossier Kerviel !

  • Bravo à ce pilote: a pesé les risques et a décidé d'utilise la fenêtre qui lui a permis de faire en quelque sorte ce " SAUVETAGE " : bravo et compliments au personnel au sol qui a fait " fissa fissa " pour accomplir dans les plus brefs délais toutes les opérations nécessaires en tempsvoulu.

  • Les fous sont partout la preuve..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]