Oscars: le triomphe de "Nomadland" passé sous silence en Chine

Oscars: le triomphe de "Nomadland" passé sous silence en Chine
La cinéaste Chloe Zhao pose avec deux des Oscars décrochés par son film Nomadland, celui de la meileure réalisatrice et du meilleur film, le 25 avril 2021 à Los Angeles
A lire aussi

publié le lundi 26 avril 2021 à 10h06

Le triomphe de Chloé Zhao, qui a raflé l'Oscar de la meilleure réalisatrice pour son film "Nomadland", était largement passé sous silence lundi par les médias et censuré sur les réseaux sociaux en Chine, son pays d'origine.

Née à Pékin en 1982, la cinéaste est devenue la première Asiatique à remporter la statuette suprême pour ce long métrage dépeignant la vie quotidienne d'habitants modestes des grands espaces américains.

Le road-movie a également décroché l'Oscar du "meilleur film" et sa comédienne principale Frances McDormand a obtenu celui de la "meilleure actrice". Un succès largement minimisé en Chine.

Aucun grand média n'a rapporté la nouvelle. Et le réseau social Weibo (équivalent de Twitter) avait censuré lundi l'ensemble des messages récents contenant le nom de la cinéaste ou de son long métrage.

Les premiers lauriers de la réalisatrice, notamment aux Golden Globes fin février, lui avaient d'abord attiré des éloges en Chine. 

Mais des propos lui étant attribués dans un magazine américain en 2013, où elle semblait critiquer son pays d'origine, ont ensuite refait surface, jetant une ombre au tableau. La sortie de son film en Chine avait dans la foulée été annulée. 

Le réseau social Weibo, dont les messages sont publics comme sur Twitter, avait été inondé lundi matin, avant la censure, de messages célébrant le triomphe de la réalisatrice.

"Chloé Zhao devient la première cinéaste d'origine asiatique/chinoise à remporter l'Oscar de la meilleure réalisatrice", avait écrit un populaire blogueur dans un message "aimé" des milliers de fois, avant d'être effacé.

"Le contrôle chinois de l'opinion publique est juste hallucinant. Après la victoire aux Oscars de Chloé Zhao, y a même pas une p... de ligne sur Weibo", s'indignait un autre utilisateur. 

Le triomphe de la réalisatrice était toutefois connu de nombreuses personnes en Chine, grâce à l'autre grand réseau social local, WeChat. Si la plateforme censurait lundi des articles portant sur la réalisatrice, de nombreux messages de félicitations étaient visibles entre utilisateurs. 

"C'est une fierté pour les Chinois (...) C'est très rare pour une Chinoise d'obtenir un Oscar", a déclaré lundi à l'AFP Yan Ying, une ingénieure rencontrée dans les rues de Pékin.

"Je pense que les films chinois vont gagner en qualité et qu'elle constitue un très bon exemple pour les réalisateurs chinois", a salué Yuan Min, une femme de 38 ans qui travaille dans le secteur juridique. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.