Contre-faits. La Commission européenne fait-elle marche arrière dans la procédure de l'article 7 déclenchée contre la Pologne?

Contre-faits. La Commission européenne fait-elle marche arrière dans la procédure de l'article 7 déclenchée contre la Pologne?©REUTERS/VINCENT KESSLER

franceinfo, publié le mardi 23 octobre 2018 à 20h39

Dans une interview pour la télévision Polonaise « Polsat News », fin aout dernier, Mateusz Morawiecki, Premier ministre conservateur polonais, a affirmé que Frans Timmermans (vice-président de la Commission européenne) avait admis lors d'une interview « qu'il ne souhaitait pas saisir le Conseil de l'Union européenne » et qu'il était clair que « les institutions européennes commençaient à être d'accord avec lui ».

Une déclaration doublement fausse

D'abord parce que le vice-président de la Commission, europhile convaincu, n'a tout simplement jamais dit -ou même voulu dire- cela. Son bureau a démenti auprès du site de vérification d'information polonais « OKO.press » puis à la rédaction Europe de France 24.

Ensuite, dès lors que la Commission décide d'

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.