Monde

Offensive du Hamas contre Israël : ce que l’on sait de l’attaque d’une rave-party dans le sud du pays

Un festival dans le sud d’Israël a été pris pour cible, samedi 8 octobre, par des combattants du Hamas. Les personnes présentes racontent des scènes d’horreur et plusieurs personnes auraient été enlevées.

L’événement, qui devait être une fête, a tourné au drame. Une rave-party, qui se tenait dans le sud d’Israël, dans le désert du Néguev, près de la frontière avec la bande de Gaza, a été prise pour cible par des combattants du Hamas, samedi 8 octobre. Selon le Times of Israel, le “Nova Festival” avait débuté à 23 heures le vendredi. Des milliers de personnes étaient présentes. Selon l'organisation de secours Zaka, 260 corps ont été retrouvés sur le site du festival.

Selon la chaîne américaine CNN, les premières roquettes sont tombées à 6h30, heure locale. Des coups de feu ont suivi quelques instants plus tard. Sur des vidéos diffusées sur X (anciennement Twitter), on peut apercevoir des parachutistes, qui sont des membres du Hamas, atterrir alors que des jeunes sont en train de danser. Sur d’autres vidéos, on voit des fêtards fuir l’endroit, un "champ de tir" selon certains. Une panique générale avec des tirs qui visaient la foule. "Ils étaient partout", a témoigné une fêtarde

Un Franco-Israélien disparu selon un député français

"Nous étions en pleine rave-party et tout à coup nous nous sommes fait tirer dessus de tous les côtés. On s’est échappé et on s’est réfugié sous un tank. Les terroristes nous ont alors visés avec des lance-roquettes", raconte Chen, qui était présent sur les lieux, à la chaîne I24 News.

Un Franco-Israélien de 26 ans pourrait faire partie des personnes disparues, comme l’a indiqué sur X Meyer Habib, député LR de la circonscription des Français de l’étranger. Selon le député, sa famille n’aurait plus de nouvelles de lui depuis 9h30 samedi matin. La Première ministre Élisabeth Borne a assuré, ce dimanche 8 octobre, qu’il était encore "prématuré pour confirmer cette information", au micro de BFMTV. Toutefois, l’ambassade "suit de près cette situation" pour que la sécurité des Français soit assurée en Israël. Une jeune germano-israélienne aurait été enlevée par le Hamas et un Britannique, qui assurait la sécurité de l’événement, est porté disparu, a confirmé l’ambassade d’Israël au Royaume-Uni.

publié le 8 octobre à 22h00, Lilian Moy, 6Medias

Liens commerciaux