Nucléaire iranien : le groupe automobile PSA se prépare à quitter l'Iran pour respecter l'embargo américain

Nucléaire iranien : le groupe automobile PSA se prépare à quitter l'Iran pour respecter l'embargo américain©BEHROUZ MEHRI / AFP

franceinfo, publié le lundi 04 juin 2018 à 21h38

Il s'agit du premier marché étranger en volume du constructeur automobile français. PSA a annoncé, lundi 4 juin, qu'il préparait son retrait d'Iran pour respecter l'embargo vis-à-vis de Téhéran imposé par les Etats-Unis après leur retrait de l'accord sur le nucléaire iranien. Le groupe, dont les marques Peugeot et Citroën avaient formé des sociétés communes en Iran, a déclaré avoir "commencé le processus de suspension des activités de ses joint-ventures, afin de se conformer à la loi américaine d'ici le 6 août 2018".

Le groupe va demander une dérogation

PSA a vendu l'an dernier 444 600 véhicules en Iran, pays où il est traditionnellement bien implanté et qui constitue son premier marché étranger devant la Chine, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Allemagne. Le

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.