Nucléaire : Fessenheim et Cattenom, ces centrales frontalières au coeur des discussions avec Berlin

Nucléaire : Fessenheim et Cattenom, ces centrales frontalières au coeur des discussions avec Berlin©RONALD WITTEK / EPA
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 31 mars 2018 à 12h34

Après deux ans d'arrêt pour contrôle, le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) doit redémarrer samedi 31 mars. Cela ne devrait durer que quelques mois puisque le gouvernement a promis de fermer la centrale alsacienne fin 2018, quand l'EPR de Flamanville (Manche) aura démarré. 

Cette fermeture est aussi un enjeu pour les voisins européens de la France, comme l'Allemagne. Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, a rencontré son homologue allemande, Svenja Schulze, cette semaine et pour la première fois. Lors de cet entretien, la ministre allemande de l'Environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire a rappelé que les demandes de son pays n'avaient pas changé sur ce dossier. "J'ai évidemment fait…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.