Nuage radioactif : l'étrange communication de la Russie

Nuage radioactif : l'étrange communication de la Russie©ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 21 novembre 2017 à 23h12

Un nuage radioactif a survolé l'Europe au début du mois d'octobre. Une forte concentration de ruthénium-10 a été relevée dans le sud de l'Oural.

Un mois plus tard, la Russie a avoué cette fuite. Sur place, le journaliste Dominique Derda analyse l'étrange communication des Russes. "Tout ce qui touche au nucléaire en Russie reste toujours très opaque, précise-t-il. Ce ne sont jamais les autorités russes qui ont donné l'alerte. On n'a, par exemple, appris la catastrophe de Maïak, qui a eu lieu en 1957, que 19 ans plus tard grâce à un scientifique soviétique de voyage en Grande-Bretagne. La nouvelle de la catastrophe de Tchernobyl, en 1986, ne s'est répandue que deux jours après les événements, ce sont les Suédois qui avaient tiré la sonnette d'alarme en relevant des…

Lire la suite sur Franceinfo

 
3 commentaires - Nuage radioactif : l'étrange communication de la Russie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]