Nouvelle-Zélande : blessé et seul sur une plage isolée, un surfeur est sauvé miraculeusement

Nouvelle-Zélande : blessé et seul sur une plage isolée, un surfeur est sauvé miraculeusement©Panoramic (photo d'illustration)
A lire aussi

, publié le mardi 23 février 2021 à 21h10

Selon les informations de The New Zealand Herald relayées par BFMTV, le surfeur néo-zélandais Ben Searancke était échoué sur une plage. Grièvement blessé, il a finalement été secouru après que deux femmes ont repéré son message de SOS écrit sur le sable.

Il a failli ne jamais être secouru. Le surfeur néo-zélandais Ben Searancke a vécu une terrible mésaventure. Selon les informations de The New Zealand Herald relayées par BFMTV, après avoir été percuté par une grande vague le 17 février dernier à Karekare Beach, il s'est retrouvé sans sa planche, seul sur la plage de Mercer Bay, à deux kilomètres au nord. Il doit sa survie à un sauvetage inattendu.



Après avoir été balayé par la vague, le surfeur âgé de 43 ans a malgré tout tenté de s'en sortir seul dans un premier temps. Mais il a dû faire face à plusieurs obstacles de taille. Tout d'abord, les impressionnantes falaises sur son chemin pour rejoindre Karekare Beach. Surtout, il était blessé et souffrait d'une profonde entaille dans sa jambe.

Un message écrit sur le sable qui l'a sauvé

Face à l'impossibilité de retrouver la plage, Ben Searancke a décidé de se lancer dans un dernier espoir fou. Sur le sable, il écrit « Help », aide en anglais. Une manière d'alerter les possibles personnes qui pourraient passer dans les environs.

Un miracle a alors eu lieu. Selon The New Zealand Herald, Vanessa Ingraham et Dace Kalnina, deux promeneuses, ont aperçu le message du surfeur. Elles ont alors prévenu les secours qui, malgré les vagues violentes, ont finalement réussi à venir en aide au naufragé. Il a été ramené sain et sauf.

Désormais remis, Ben Searancke n'a pas manqué de remercier les deux femmes d'avoir sonné l'alerte. Ces dernières confient d'ailleurs avoir pensé que l'homme, commençant à écrire les deux premières lettres « He » voulait au départ écrire « Hello » (bonjour en français) et non appeler à l'aide. Elles ont finalement fait le bon choix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.