"Ne jouez pas au dur" : Trump menace Erdogan dans une lettre surréaliste

"Ne jouez pas au dur" : Trump menace Erdogan dans une lettre surréaliste
Donald Trump, le 16 octobre 2019, à Washington

, publié le jeudi 17 octobre 2019 à 08h00

Le président des Etats-Unis s'est adressé à son homologue turc dans un courrier de mise en garde où il réitère sa menace de "détruire l'économie" de la Turquie.

La diplomatie selon Donald Trump. Tandis que le vice-président américain Mike Pence est en Turquie pour tenter d'arracher un cessez-le-feu entre forces turques et kurdes, une missive envoyée par le locataire de la Maison Blanche à Recep Tayyip Erdogan a été dévoilée ce mercredi 16 octobre.

La lettre exhorte le leader turc à trouver un "bon accord" pour mettre fin à l'offensive de son armée en territoire syrien, face aux groupes kurdes. Le courrier "dont l'authenticité a été confirmée à l'AFP, est daté du 9 octobre, soit le jour du lancement de l'offensive dans le nord de la Syrie.



"Vous ne souhaitez pas être responsable du massacre de milliers de personnes, et je ne veux pas être responsable de la destruction de l'économie turque, ce que je ferais (si nécessaire)", écrit le président américain. "L'Histoire vous jugera d'un oeil favorable si vous agissez de façon juste et humaine. Elle vous considérera à jamais comme le diable si les choses se passent mal", met en garde le président des Etats-Unis, sans apporter d'autre précision, et de surenchérir : "Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l'idiot!".
Une semaine jour pour jour après son déclenchement, l'offensive turque contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) a déjà rebattu les cartes dans le nord de la Syrie, nouvel épicentre du conflit qui déchire ce pays depuis 2011. A la faveur d'un accord avec les forces kurdes, le régime de Damas est en effet revenu dans des régions qui lui échappaient depuis des années et Moscou a commencé à remplir le vide laissé par le retrait des forces américaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.