Mort de Jamal Khashoggi : "C'est la fin du déni, qui était une position intenable"

Mort de Jamal Khashoggi : "C'est la fin du déni, qui était une position intenable"©OZAN KOSE / AFP

franceinfo, publié le samedi 20 octobre 2018 à 17h09

"C'est la fin du déni, qui était de toute façon une position intenable", a estimé samedi 20 octobre sur franceinfo David Rigoulet-Roze, chercheur à l'Institut français d'analyse stratégique (IFAS) et rédacteur en chef de la revue Orient Stratégique, après que l'Arabie saoudite a officiellement reconnu que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été tué à l'intérieur du consulat du royaume, à Istanbul, en Turquie. "On avait perçu ces derniers jours qu'un scénario officiel était en train d'être esquissé", souligne le chercheur, "les autorités saoudiennes ont pris acte de la nécessité de la fin du déni".

L'Arabie saoudite évoque une bagarre qui a dégénéré. "Il y a encore des points d'interrogation, notamment sur la question du corps. L'enquête n'est pas close.

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.