Migrants : après le refus de l'Italie, la Corse propose d'accueillir les 600 réfugiés de l'"Aquarius"

Migrants : après le refus de l'Italie, la Corse propose d'accueillir les 600 réfugiés de l'"Aquarius"

La Tribune, publié le mardi 12 juin 2018 à 15h03

Le navire affrété par l'ONG SOS Méditerranée, qui recueilli 629 migrants (dont une centaine de mineurs non accompagnés et 7 femmes enceintes), est encore trop loin du seul port qui a accepté de l'accueillir, en Espagne. Face à cette situation humanitaire critique, le président du conseil exécutif corse, Gilles Simeoni, a demandé le soutien du gouvernement, tandis que le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, interpelait l'Europe jugeant "naturel" que la Corse porte secours aux personnes en détresse recueillies par l'Aquarius.

Les dirigeants nationalistes corses ont proposé mardi d'accueillir le navire humanitaire Aquarius qui transporte plus de 600 migrants en Méditerranée en raison du "caractère trop éloigné" du port de Valence en Espagne, seul pays

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.