Merkel va se rendre pour la 1e fois au camp nazi d'Auschwitz

Chargement en cours
Visiteurs franchissant le portail de l'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en janvier 2019, où se rendra le 6 décembre la chancelière allemande Angela Merkel
Visiteurs franchissant le portail de l'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en janvier 2019, où se rendra le 6 décembre la chancelière allemande Angela Merkel
1/2
© AFP, Janek SKARZYNSKI
A lire aussi

, publié le vendredi 29 novembre 2019 à 15h35

La chancelière allemande Angela Merkel se rendra vendredi prochain pour la première fois à Auschwitz, a annoncé vendredi une porte-parole du gouvernement, avant les célébrations marquant le 75e anniversaire de la libération du camp nazi dans la Pologne actuelle.

Angela Merkel sera la première dirigeante d'un gouvernement allemand depuis 24 ans à se rendre dans l'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau où furent assassinés près d'un million de Juifs.

"Elle répond à une invitation de la Fondation Auschwitz-Birkenau à l'occasion de ses dix ans d'existence", a précisé la porte-parole Ulrike Demmer. 

Angela Merkel, qui sera notamment accompagnée du Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, observera une minute de silence devant le Mur de la mort dans le camp principal d'Auschwitz où furent fusillés des milliers de détenus, a précisé Mme Demmer. 

Elle se rendra ensuite au camp d'extermination de Birkenau où elle prononcera un discours avant de déposer une gerbe de fleurs, selon la même source.

La chancelière, qui s'est notamment déjà rendu dans les camps de Buchenwald et de Dachau en Allemagne, ne sera que la troisième cheffe de gouvernement allemand à se rendre à Auschwitz depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Helmut Schmidt avait été le premier chancelier à effectuer une visite 32 ans après la libération du camp par l'Armée rouge le 27 janvier 1945. Helmut Kohl avait ensuite effectué deux déplacements à Auschwitz en 1989 puis en 1995.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, environ 1,1 million de personnes, dont près d'un million de Juifs, ont été tuées par les nazis dans le camp d'Auschwitz-Birkenau, installé par les nazis allemands dans le sud de la Pologne occupée, entre 1940 à 1945.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.