Mariage princier : le prince Charles conduira Meghan Markle à l'autel

Mariage princier : le prince Charles conduira Meghan Markle à l'autel
Le prince Harry et Meghan Markle le 27 novembre 2017, jour de l'annonce de leurs fiançailles, dans les jardins de Kensington Palace à Londres.

Orange avec AFP, publié le vendredi 18 mai 2018 à 11h20

En l'absence du père de la fiancée du prince Harry, récemment opéré du cœur, c'est le prince Charles qui donnera le bras à sa future belle-fille samedi, en la chapelle Saint-Georges du château de Windsor.



Le prince Charles, futur beau-père de Meghan Markle, la conduira à l'autel samedi 19 mai, pour son mariage avec le prince Harry, en l'absence du père de la future mariée, en convalescence d'une opération du cœur. "Mlle Meghan Markle a demandé à Son Altesse royale le prince Charles de la conduire à l'autel de la chapelle Saint-Georges" au château de Windsor, indique vendredi le palais de Kensington, résidence officielle du prince Harry.

"Le prince de Galles est ravi de pouvoir ainsi accueillir Mlle Markle dans la famille royale".



L'actrice américaine de 36 ans a confirmé jeudi l'absence de son père à la cérémonie. Thomas Markle, 73 ans, a récemment été hospitalisé pour une opération cardiaque. Ses problèmes de santé font suite à la révélation de sa participation à une "paparazzade". Comme l'a dévoilé le site américain TMZ, spécialisé dans les informations people, le père de la future mariée s'est récemment laissé photographier par des paparazzis, moyennant une rétribution de 85.000 euros. Il a reconnu les faits, jugeant avoir été "stupide".

"Malheureusement, mon père ne viendra pas à notre mariage", a annoncé Meghan Markle jeudi, après plusieurs jours de suspense pendant lesquels le palais de Kensington, était resté bouche cousue. Thomas Markle a été opéré du coeur mercredi et a déclaré à TMZ qu'il allait "bien", mais qu'il avait besoin de "temps pour se rétablir". Avant cette annonce, sa présence était déjà remise en question par la polémique née de ses photos mises en scène, le montrant en train de se préparer pour le mariage.

Un frère et une sœur embarrassants

"Mon père va avoir le cœur brisé de ne pouvoir être avec Meg à Windsor et de ne pouvoir la conduire à l'autel", a commenté jeudi son fils, Thomas Markle Jr, au Daily Mirror britannique. Le demi-frère de la jeune femme dénonce l'attitude du palais de Kensington qui a, selon lui, laissé son père seul face à la presse à scandales : "Cela aurait été mieux que le palais lui donne des conseils, et à nous aussi". Interrogé par The Sun, Samantha Grant, la demi-sœur de Meghan, se plaint également que Kensington Palace n'ait pas aidé son père. Elle-même a dû être hospitalisée pour une cheville et un genou cassés à cause d'un incident avec un paparazzi, selon TMZ.

Tous deux ont largement critiqué leur demi-sœur ces derniers mois. Samantha Grant, qui dit regretter l'intrusion de la presse people, a pourtant largement profité de son attention, avec l'écriture de son livre The Diary of Princess Pushy's Sister ("Les mémoires de la sœur de la princesse arrogante").



De son côté, Thomas Markle Jr avait qualifié sa demi-sœur de "femme insensible, superficielle et prétentieuse", tentant même dans une lettre ouverte le 26 avril de décourager le prince Harry de l'épouser. Désormais, il se repent. C'était un "moment de folie", confie-t-il au Daily Mirror. "J'ai eu tort". Il assure même que Meghan "sera la princesse moderne parfaite". Le tabloïd a pris en photo le demi-frère de Meghan au château de Windsor, qu'il a visité mercredi. "C'est le lieu le plus beau et le plus magnifique qu'on puisse imaginer pour un mariage et ça va être une journée incroyable", s'est-il enthousiasmé. Faute d'être invité à la noce, l'Américain de 51 ans a posé à côté de répliques en carton des futurs mariés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.