Jean-Pierre Jouyet, marche à Londres

Jean-Pierre Jouyet, marche à Londres

Libération, publié le lundi 16 avril 2018 à 17h53

Une des premières fois où on l'a rencontré, il tenait une carotte à la main. Sans ciller, il gavait les canassons qui le ramenaient tout juste de Buckingham Palace où il venait de présenter ses lettres de créance à la reine Elizabeth II. Devant leurs carrosses chamarrés, cochers et valets de pied s'enfilaient une flûte de champagne. On a vérifié, le champagne n'était pas du Taittinger, même si Brigitte, l'épouse de Jean-Pierre Jouyet, est membre de la célèbre famille champenoise.

Ensemble, ils ont une fille, benjamine d'une fratrie recomposée de dix enfants (cinq pour elle et quatre pour lui de leur premier mariage). Certains ont vu dans sa nomination un geste de remerciement du président Macron. Un dernier poste de prestige pour un grand serviteur de l'Etat. C'est bien…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.