Malaysia Airlines : grosse frayeur pour les passagers d'un vol Londres-Kuala Lumpur

Malaysia Airlines : grosse frayeur pour les passagers d'un vol Londres-Kuala Lumpur©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 06 juin 2016 à 18h52

Une trentaine de passagers qui se trouvaient à bord d'un avion de la Malaysia Airlines ont été blessés ce dimanche, suite à de fortes turbulences. Le vol effectuait la liaison entre l'aéroport londonien de Heathrow et l'aéroport intrernational de Kuala Lumpur.

Les 378 passagers du Airbus A380 de la compagnie aérienne malaisienne, qui reliait dimanche Londres à Kuala Lumpur, ont connu un vol quelque peu agité.

Alors qu'il survolait le golfe du Bengale dans l'océan indien, l'appareil est passé dans une zone de très fortes turbulences. D'après un communiqué de la compagnie, plusieurs passagers ont été blessés lors de ces secousses. "En raison de fortes turbulences, des passagers ont été victimes de blessures légères. Un petit nombre de passagers et membres d'équipage a été traité par des équipes médicales", indique la Malaysia Airlines. À leur arrivée à Kuala Lumpur, les 34 personnes blessées ont immédiatement été prises en charge par des secours.

Sur des photos publiées par des passagers sur les réseaux sociaux, reprises par L'Obs, on peut y voir les dégâts causés par les perturbations : chariots de nourritures et effets personnels des passagers renversés dans les allées, accoudoirs arrachés, portes-bagages fissurés...

La Malaysia Airlines s'est excusée auprès des passagers pour ce vol mouvementé, "causé par un évènement météorologique tout à fait hors de contrôle".

 
18 commentaires - Malaysia Airlines : grosse frayeur pour les passagers d'un vol Londres-Kuala Lumpur
  • seuls les avions français passent les turbulences, pas le gouvernement !

  • Heureusement, il est solide ce zing...

  • Il est vrai que les changements de Cap, donc de trajectoire, oblige les pilotes à reconsidérer leur s paramètreset à reprogrammer un plan de vol.
    Ces manips coutent cher à une Cie de transport pour la bonne raison que tout est calculé en fonction du niveau de vol (FL), des vents en altitude (les fameux jetstream) et de la vitesse sol de l'avion.
    Ceci dit, il vaut mieux dans ces cas extrêmes, privilégier la sécurité des passagers plutôt que de maintenir à tout prix un Cap qui peut avoir de graves conséquences.
    Je m'étonne quand même, que le (ou les radars) météo embarqué n'ai pas détecté cet orage, à moins qu'il n'y avait aucune autre possibilité d'éviter ces cumulo-nimbus.
    Un PPL

    Les turbulences atmosphériques sont des mouvements de cisaillement horizontaux et verticaux des masses d’air provoquées par des variances de températures (L’air chaud monte tandis que l’air froid descend). Ces turbulences sont classées en 3 catégories, légères, modérées ou sévères. Les radars météorologiques ont de grandes difficultés à repérer ces turbulences. Les radars détectent les masses nuageuses, les orages, etc… mais pas les masses d’air. Cependant, il existe des radars qui détectent les turbulences en utilisant la technologie de l’effet Doppler, mais ça fonctionne uniquement dans un petit rayon d’action. De plus, les turbulences sont indétectables visuellement. Les pilotes qui repèrent ces turbulences, les contournent systématiquement. Pour les repérer, certains pilotes très expérimentés réussissent à les repérer en observant le mouvement des nuages qui sont situés bien en dessous de l’avion, certains mouvements aléatoires peuvent faire penser à des turbulences. En conséquence de quoi, il est difficile d’anticiper une turbulence pendant un vol de nuit.
    Je suis également pilote amateur en VFR et quel bonheur quand je suis la haut.

  • Hé bien , au moins l'avion lui même est costaud . . .

  • C'est fou ce que ça donne envie de voyager surtout avec cette compagnie.

    Pour avoir voyagé sur cette compagnie et en A380, je ne comprends pas votre réaction partisane.
    C'est une des meilleures compagnies aériennes et on est très bien traité même en classe ECO.

    Desole de vous reprendre car vous dites n'importe quoi......Mes activités professionnelles m'ont permis de travailler dans ce pays et donc eu maintes fois l'occasion de prendre leur vols domestiques et internationaux. Tout cela pour vous dire que je parle en connaissance de cause.....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]