Loin des "gilets jaunes", au large de l'Angola, le pétrole se fore en eaux toujours plus profondes

Loin des "gilets jaunes", au large de l'Angola, le pétrole se fore en eaux toujours plus profondes©ISABELLE CHAILLOU / RADIOFRANCE

franceinfo, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 07h27

C'est une gigantesque usine en pleine mer, longue de 300 mètres, à 260 km des côtes de l'Angola. Cette plateforme pétrolière est la dernière-née du géant français Total. Ce qui frappe quand on s'approche en hélicoptère, c'est le souffle d'une flamme haute de 30 mètres, qui surplombe un enchevêtrement de conduits et de vannes. Mais l'essentiel du complexe pétrolier est au fond de l'océan, explique Cyril de Coatpont, le directeur du projet : "Sous nos pieds il y a 59 puits. Tous ne sont pas forés. On a presque 300 kilomètres de tuyaux." Ces oléoducs ont été posés au fond de l'eau pour relier les six nappes du nouveau champ, éparpillées sur 800 km2, l'équivalent de la surface de Paris et de sa proche banlieue.

Kaombo est un investissement de 16 milliards de

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.