Levée du couvre-feu : l'exploit improbable d'une Allemande

Levée du couvre-feu : l'exploit improbable d'une Allemande©Google Maps (photo d'illustration)

publié le jeudi 11 février 2021 à 19h40

En Allemagne, dans le land du Bade-Wurtemberg, une habitante a saisi la justice pour demander une levée partielle du couvre-feu, dit "confinement partiel", dans cette région. Elle a eu gain de cause, le tribunal ayant estimé que la situation sanitaire de le justifiait plus, rapporte France 3 Régions.

Alors qu'en Allemagne les restrictions sanitaires devraient toutes globalement être prolongées au moins jusqu'au 7 mars par Angela Merkel, jeudi 11 novembre, des initiatives personnelles permettent à certains territoires allemands de respirer.

C'est le cas d'une habitante de Tübingen, dans le land du Bade-Wurtemberg. Elle a saisi la justice dans le but d'obtenir un allègement du couvre-feu, dit "confinement partiel", détaille France 3 Régions. Bingo ! Le triburancenal administratif de Mannheim lui a donné raison du fait d'une amélioration de la situation sanitaire dans ce land frontalier de la France, et de villes comme Strasbourg (Bas-Rhin), par exemple. En temps normal, les habitants sont tenus de respecter un couvre-feu entre 20 heures et 5 heures du matin depuis le 12 décembre. Mais depuis ce 11 février, il est partiellement levé dans certains arrondissements.



Le taux d'incidence, la donnée au centre des débats

La distinction entre les gagnants et les perdants de cette décision judiciaire est simple : le taux d'incidence. Les arrondissements et villes qui, sur sept jours cumulés, auront un taux d'incidence inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants pourront vivre sans couvre-feu. Pour l'instant, 18 arrondissements et villes sont concernés, dont Baden-Baden, Fribourg ou encore Karlsruhe. Si le taux baisse dans d'autres zones, celles-ci pourront rejoindre le mouvement, mais l'inverse est également possible en cas de dégradation de la situation épidémique. La justice a tranché sur la base de cette amélioration et a estimé que cette mesure ne se justifiait plus, note France 3 Régions.

Dans le land du Bade-Wurtemberg, le taux d'incidence est autour de 60 cas pour 100 000 habitants, contre 200 en décembre dernier. Les autorités, à l'échelle nationale, évoque un possible assouplissement des mesures avant la fin de l'hiver si et seulement si l'amélioration se confirme sur la durée. L'objectif est d'atteindre un taux d'incidence de 35 cas pour 100 000, le pays déplorant près de 64 000 décès. Quoi qu'il en soit, en attendant mieux, ce sont sûrement de très nombreux Allemands qui voudront remercier cette habitante, héroïne de ces temps troubles perturbés par le Covid-19. De quoi donner des idées à d'autres en Allemagne ou... en France ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.