Les non-dits de la dénucléarisation à la mode nord-coréenne

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 22 avril 2018 à 19h36

L

e mot court entre les capitales. Il est devenu l'expression attrape-tout, comme le vade-mecum des diplomates qui s'assoiront, vendredi, à la table des négociations intercoréennes ou à celle du sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord prévu fin mai ou début juin. La «dénucléarisation» est sur toutes les lèvres. Elle est potentiellement source de tous les malentendus - une promesse piégée.

Après l'annonce samedi par Pyongyang de la suspension de ses essais nucléaires et de ses tirs de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM, susceptibles de frapper le territoire américain), Séoul s'est empressé de saluer un «progrès significatif pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne que le monde attend». Une dénucléarisation que Kim Jong-un s'est bien

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.