«Les logiques religieuses se substituent à celles de l'universalisme du droit international»

«Les logiques religieuses se substituent à celles de l'universalisme du droit international»

Des manifestants palestiniens brûlent des images de Donald Trump à Bethléem, en Cisjordanie, le 5 décembre.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 13h01

François Burgat est directeur de recherche à l'Iremam, Institut de recherche et d'études sur le monde arabe et musulman, basé à Aix-en-Provence. Il revient sur la décision de Donald Trump d'imposer Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël. Entretien.

Jérusalem mobilise-t-il toujours autant les peuples arabes, musulmans ?

Il est évident que les pages récentes du printemps arabe ont volé un peu de la centralité de la question palestinienne. La décision de Donald Trump ne va de surcroît rien changer à court ou même moyen terme au statut des Palestiniens. On a tout de même le sentiment que, sur le terrain des symboles, celui qui nourrit toutes les idéologies, la page qui a été tournée hier est essentielle. Car aucun théâtre n'a la même exemplarité que la question…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - «Les logiques religieuses se substituent à celles de l'universalisme du droit international»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]