Les leaders musulmans appellent le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Les leaders musulmans appellent le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un sommet l'Organisation de coopération islamique (OCI) le 15 avril 2016 à Istanbul

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 20h41

Des leaders musulmans ont appelé mercredi le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale d'un Etat palestinien en réponse à la décision américaine de considérer la ville sainte comme capitale d'Israël, à l'issue d'un sommet à Istanbul lors duquel ils ont usé d'un langage ferme sans annoncer de mesure concrète.

"Nous proclamons Jérusalem-Est capitale de l'Etat de Palestine et appelons les autres pays à reconnaître l'Etat de Palestine et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée", ont déclaré les leaders dans un communiqué publié à l'issue d'un sommet extraordinaire de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI) à Istanbul.

La plupart des pays arabo-musulmans reconnaissent déjà Jérusalem-Est comme la capitale de l'Etat que les Palestiniens appellent de leurs voeux.

"Nous rejetons et condamnons fermement la décision irresponsable, illégale et unilatérale du président des Etats-Unis reconnaissant Jérusalem comme la prétendue capitale d'Israël. Nous considérons cette décision comme nulle et non avenue", ont-ils ajouté.

Ils ont en outre estimé que la décision du président américain Donald Trump, annoncée le 6 décembre, nourrissait "l'extrémisme et le terrorisme".

C'est "un sabotage délibéré de tous les efforts visant à parvenir à la paix, nourrit l'extrémisme et le terrorisme et menace la paix et la sécurité mondiales", selon le communiqué.

Ils ont aussi affirmé que Washington, en décidant cette mesure qui va à l'encontre des résolutions internationales, "signe son retrait de son rôle de médiateur dans la quête d'un règlement de paix".

L'administration américaine "encourage ainsi Israël, la force occupante, à poursuivre la colonisation, l'apartheid et le nettoyage ethnique dans les territoires palestiniens occupés en 1967", poursuit le communiqué.

Président en exercice de l'OCI, le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé M. Trump d'avoir une "mentalité sioniste" lors de son discours de clôture du sommet.

"Le destin de Jérusalem ne peut pas être laissé aux mains d'un pays qui s'abreuve de sang, élargit ses frontières en tuant sauvagement des enfants, des civils et des femmes", a-t-il ajouté.

- Fermeté oratoire -

Accusant M. Trump d'avoir "offert Jérusalem comme cadeau" au "mouvement sioniste", le leader palestinien Mahmoud Abbas avait pour sa part averti dans un discours d'une rare véhémence à l'encontre d'Israël et de l'administration américaine qu'il n'y aurait "ni paix, ni stabilité" sans que la partie arabe occupée de la ville sainte ne soit reconnue comme capitale palestinienne.

M. Erdogan, un ardent défenseur de la cause palestinienne, avait donné le ton dans son discours d'ouverture en qualifiant Israël  d'"Etat d'occupation" et d'"Etat terroriste". 

"Toutes ces déclarations ne nous impressionnent pas", a réagi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans un discours prononcé après l'appel lancé par les pays de l'OCI. "Les Palestiniens feraient mieux de reconnaître la réalité et d'agir en faveur de la paix, et non de l'extrémisme", a ajouté M. Netanyahu.

En dépit de la fermeté oratoire des participants, aucune mesure concrète n'a été annoncée par le principal groupement musulman dont les principaux membres sont par ailleurs de proches alliés des Etat-Unis.

Le monde musulman est profondément divisé et plusieurs pays, comme l'Arabie saoudite, tentent de cultiver de bons rapports avec l'administration Trump sur fond d'hostilité commune envers l'Iran.

La Ligue arabe s'était déjà contentée, lors d'une réunion le week-end dernier, d'émettre une condamnation verbale, appelant les Etats-Unis à "annuler leur décision sur Jérusalem".

- Faible participation saoudienne -

Appelant à ce que les pays présents "unissent (leurs) forces", le président iranien Hassan Rohani a déploré que "certains pays de notre région coopèrent avec les Etats-Unis et le régime sioniste".

L'Iran ne reconnaît pas Israël et entretient des relations tendues avec l'Arabie saoudite.

Parmi la vingtaine de chefs d'Etat ayant répondu à l'appel de M. Erdogan, figurent le président iranien Hassan Rohani, le roi de Jordanie Abdallah II, l'émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad al-Thani ou encore le Libanais Michel Aoun. 

Le président du Soudan Omar el-Béchir, poursuivi pour génocide au Darfour, était également présent au sommet, ainsi que le président du Venezuela Nicolas Maduro, critique acerbe des Etats-Unis mais dont le pays ne fait pas partie de l'OCI.

En froid avec la Turquie, mais ne pouvant esquiver un sommet consacré à Jérusalem, l'Egypte a envoyé à Istanbul son ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukry.

L'Arabie saoudite était elle représentée par son ministre d'Etat en charge des Affaires étrangères, Nizar Madani.

 
137 commentaires - Les leaders musulmans appellent le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine
  • A ma question: qu'est-ce qui fait qu'un individu peut-être juif, un rabbin m'a répondu :
    On peut être juif selon le peuple selon la culture selon la religion. Mais il est idéal de l'être selon les trois conditions.
    Jérusalem fondée par les juifs il y a 4000 ans ne peut-être que la capitale des juifs !

    Jérusalem n'a pas été fondée par les juifs, elle l'a été par les cananéens. Relisez l'Histoire.

  • Merci Lys Flower
    A ndj: il n’y a aucun méli melo et encore moins une volonté d’embrouiller quoi que ce soit .
    Je transmet les informations dont je dispose telles que je les ai recueillies sans rien changer.
    Je ne mélange pas ethnie et religion …ou alors allez le reprocher aux statisticiens de Sa Majesté , pas à moi.
    Ceci étant dit , il y a une population juive ; certains croient , d’autres sont agnostiques , d’autres sont athées ; mais ils se revendiquent tous du judaisme. Par exemple un athée comme Trotsky ou un agnostique comme Léon Blum se disaient Juifs .
    Du reste , les nazis , eux , ont bien voulu éliminer l’ethnie,juive , qu’ils soient croyants ou pas .
    Je résume donc: en 1918 , de source britannique , 66 % des habitants de Jérusalem étaient Juifs ( croyants ou pas !)

    Je vais le résumer comme cela. Tous les israéliens ne sont pas juifs et tous les juifs ne sont pas israéliens. Donc, s'appuyer sur la religion pour justifier que Jérusalem est la capitale d'Israël n'a d'autre sens, d'autre but que d'embrouiller le lecteur.
    De plus, je vous rappellerai que Jérusalem n'a pas toujours été la capitale du Royaume d'Israël, même quand celui-ci existait. A une époque ancienne ( vers 930 av. J.-C.), Le royaume d'Israël a eu comme capitale Samarie (tient, encore eux) quand Jérusalem était la capitale du royaume de Juda. Les 2 royaumes étaient peuplés d'israélites/hébreux.

    Vous devriez savoir que les termes Juif ,Israelite ou Hébreu sont , avec le temps ,devenus complètement synonymes .
    Tous les Israéliens (terme qui désigne les habitants actuels d'Israel) ne sont pas Juifs , certes ; il y a un peu plus d'un million de citoyens israélites qui sont Arabes ...n'allez pas leur dire qu'ils sont Juifs , ils seraient très en colère .... .
    Dans les statistiques établies par les Britanniques en 1918 , il s'agit de Juifs ,ou Hébreux ou Israelites , c'est à dire descendants d'Abraham d'Isaac et de Jacob ; descendants des Juifs qui habitaient Israel en 1.000 avant Jésus Christ , et au temps de Jésus .
    Et s'il y a eu deux royaumes qui étaient souvent rivaux ; c'était le royaume d'Israel au Nord avec Samarie comme capitale , et le royaume de Juda au Sud avec Jérusalem comme capitale ... les deux étant Juifs ou Hébreux ou Israelites .( Juif vient de Juda )
    Donc , je ne vois pas où serait le problème . En 1918 , les 2/3 des habitants de Jerusalem étaient Juifs , fils d'Israel , Hébreux , utilisez le terme qui vous plaira ; qu'ils aient été croyants ou pas , ils étaient Juifs .

    Puisque vous aimez les chiffres ...
    Selon les données provenant de Survey of Palestine de 1945, dans le sous-district de Jérusalem la proportion de la population musulmane et juive est équivalente et elles forment ensemble 80 % de la population du sous-district.
    Et allez dire à des samaritains qu'ils ne sont pas des hébreux (comme le pense les ultra-orthodoxe juifs). Et pourtant, ceux de Naplouse sont palestiniens (et reconnu comme tel par tous les groupes palestiniens, y compris le Hamas).
    Et une petite citation d'un grand-prêtre samaritain de la fin des années 1930 pour finir : « Je ne suis pas l'ennemi de ce que les Juifs aient de nouveau leur propre royaume. Je suis fâché qu'ils doivent s'installer sur la terre qui est Israël, qui n'a jamais été à eux ».

    Alors là , pour le coup , vous nous proposez un mic mac verbal ,oū vous cherchez véritablement à tout mélanger .
    Peu importe ce que peuvent dire les uns ou les autres des uns ou des autres :: ce qui compte ce dont les faits . …et pas des chiffres sortis d’on ne sait oū concernant des quartiers de sous districts d’infra région …et des dires de Samaritains représentant guère plus d’un millier de personnes au total

    C'est moi qui vous remercie Todlav !! Vous êtes Génial et je suis toujours d'accord avec vous.
    Que Dieu Vous Bénisse et Vous Protège.
    Amicalement
    Bien à vous

    A Ndj: Le Coran est largement silencieux sur Jérusalem (le nom même de la ville n’y figure pas), la tradition islamique est truffée de références explicites au fait que le Noble Sanctuaire, la Mosquée d’Al-Aqsa et le Dôme du Rocher ont été érigés sur le lieu exact du Temple de Salomon.
    Il ne serait pas venu à l’esprit du Calife Omar, qui a construit la première mosquée sur le Mont du Temple au VIIe siècle, de nier le lien consubstantiel entre ce lieu et le judaïsme.
    Le théologien Ibn Taymiyya (XIIIe siècle), considéré comme l’une des références religieuse centrales du courant wahhabite et salafiste, était si convaincu du lien entre ce lieu saint et les juifs qu’il s’en méfiait.
    Un autre exemple d’incohérence de ce nouveau révisionnisme nous a
    été donné lors de la profanation du Tombeau de Joseph, un lieu saint juif qui jouxte la ville de Naplouse en Cisjordanie. En 2000, ce tombeau a été le lieu d’affrontements très violents et profané une première fois par une foule palestinienne en colère. Tsahal s’est par la suite retirée de ce lieu et les Palestiniens ont décrété qu’il s’agissait en réalité du tombeau d’un cheikh musulman et ont repeint le dôme du tombeau en vert, couleur de l’islam. Mais cette islamisation tardive du tombeau de Joseph n’a pas suffi à le protéger puisqu’une foule vient de brûler le tombeau une seconde fois, confirmant ainsi son caractère juif !!
    (source le monde N. O)

    Les extrêmes se rejoignent...

    Que Dieu Vous Bénisse et Vous Protège... En plus de se moquer des enfants noyés en méditerranée, bravo amie balys.

    Vous devriez avoir honte JP!!
    Je ne me suis JAMAIS moquée d'enfants, ni de qui que ce soit contrairement à vous qui passez votre temps à dire et faire du mal tous azimuts !!
    Je n'ai jamais reçu autant d'affection qu’auprès d'enfants handicapés.
    Ma profession je ne l'ai pas choisi par hasard mais bien parce que j'aime mon métier !!
    Comment pouvez dire une chose pareille ?
    Vous qui passez votre temps à dénigrer ceux qui ne pensent pas comme vous. Vous vous foutez de la pensée de l'autre, il n'y a pas débat mais mise à mort d'une idée, d'une pensée !
    Triste !!

    Todlav, mes chiffres ont autant de pertinence que les vôtres et sont plus récents. Quant aux samaritains, ils ne sont plus que quelques centaines à toujours pratiquer, mais cela ne veut pas dire que les autres ont disparu. Ils sont demeurés sur place, et se sont justes convertis au christianisme ou à l'islam, contrairement aux dires des textes juifs. Et à votre avis, que sont-ils devenus...
    Je pourrais aussi parler de l'histoire des autochtones après l'arrivée des hébreux.
    En résumé, sauf ignorance et abus de langage, palestiniens = musulmans = arabes et tout aussi faux que hébreux = juifs.
    Lys-Flower, effectivement, Jérusalem, sous ce nom, ne figure pas dans le Coran. Mais cherchez bien sa traduction en arabe "Daar Essalem" et vous verrez que la ville y est largement mentionnée. Et les islamistes vont pas nier le lien entre les juifs et Jérusalem, puisqu'ils se disent héritiers de la parole divine. "Ce serait scier la branche sur laquelle ils sont assis". Quand vous aurez compris que l'Islam se veut la suite du Judaïsme et de la Chrétienté, vous comprendrez alors que TOUS les lieux saints de ces 2 religions le sont pour l'Islam (sous réserve de ne pas y mettre de représentation humaine, l'Islam étant contre toute iconographie).

    Maintenant, si vous voulez dire "Jérusalem, capitale d'origine des Juifs", alors pas de problème. Mais dans ce cas la, respectez l'Histoire jusqu'au bout et réduisez Israël au territoire d'origine des Juifs, le royaume de Judée. Et si vous voulez dire Jérusalem, "capitale d'origine des hébreux", alors il vous faudra la partager avec les palestiniens, les descendants des Samaritains.

    Il y a une grosse différence entre vos assertions et ce que nous affirmons Lys Flower et moi meme .
    Vous faites des suppositions qui sont non seulement inverifiables , mais fausses ; si certains Samaritains se sont convertis au Christianisme à ses début , le plus grand nombre de conversions au Christianisme a été celles des Juifs . Le livre des Actes mentionne des conversions par plusieurs milliers, et la premiere Eglise , celle de Jérusalem , était composée uniquement de Juifs …si on suivait votre raisonnement on dirait que tous les Chretiens sont Juifs .
    Si musulmans n’est pas synonyme d’Arabes c’est parce qu’on peut observer des faits : les pays comptant le plus de musulmans ne sont pas arabes , ce sont l’Indonesie et le Pakistan .
    Par contre ,Hebreu = Israelite =Juif : là aussi les faits le prouvent , et par exemple au début du siecle en français on disait israelites plutôt que Juif . Ces mots sont d’autant plus synonymes que contrairement à l'islam , le Judaisme n’est pas du tout prosélyte et qu'au cours des siècles ils ont toujours été persécutés : etre Juif était source de rejet , de souffrances , d’expulsions , parfois d’executions . Les conversions au judaisme étaient tellement synonymes de problèmes qu’on peut les compter sur les doigts de la main. Donc , sont Juifs ou israelites les descendants d’Hébreux , des Juifs , des Israelites et des Judeens de l’antiquité.

    Réponse à Ndj95 ?
    Quand vous ne savez plus quoi dire, vous inventez !!
    "Daar Essalem" n'y figure PAS une seule fois comme vous le prétendez pour désigner la ville de Jérusalem !!
    Dans la tradition musulmane, le monde est initialement divisé en seulement deux parties : Dar al-Islam ou « domaine de la soumission à Dieu » et Dar al-Harb, le « domaine de la guerre ». « Dar al-Islam » désigne initialement les pays où s'applique la charia... ( source wiki )
    Quant à Dar-es-Salam justement orthographié, c'est l'ancienne capitale de la Tanzanie !!
    Si comme vous dites " l'Islam se veut la suite du Judaïsme et de la Chrétienté, vous comprendrez alors que l'ensemble des lieux saints de ces 2 religions le sont pour l'Islam" Comment se fait il alors que dans ces pays, il n'existe pratiquement plus de juifs ni de chrétiens et que leurs lieux de culte ont été détruits ? Si ce sont des lieux saints il aurait fallu les préserver et les protéger.
    Je vous invite à revoir l'Histoire d'Israel et vous verrez jusqu’où s'étend le Royaume de Judée ( ses frontières diffèrent des frontières de 48 ainsi que des frontières actuelles )

  • Attention le revers des occidentaux en Syrie infligé par la Russie l'Iran et la Turquie n'est pas du goût d'Israël qui se retrouve dans une situation délicate. C'est pour cette raison que Netanyahu multiplie avec Trump sa diplomatie aussi néfaste que désastreuse en Europe, avant de chercher à améliorer la situation du peuple Palestinien. Ils laissent de coté les millions de réfugiés vivant dans des conditions lamentables à Gaza ou dans des camps au Liban en Syrie en Jordanie et au delà. plongeant ces pays dans une situation dramatique. La paix n'est pas pour demain si les deux associés EU et Israël ne tiennent pas compte de ces déplacés depuis 70 ans.
    La paix ne sera possible qu"avec deux états respectueux l'un de l'autre.

    JT77 Que voila un commentaire interessant qui reprend certes la plupart de vos memes opinions connues mais dont nous aimerions avoir quelques info complementaires pour adherer a une si belle plaidoirie
    Pouvez vous nous expliquer JT77 vous si pointu sur le sujet israelo palestinien pourquoi l ONU ne traite pas de la reconnaissance officielle de l Etat Israelien par les pauvres partisans du Hamas ?
    N'y aurait il pas derriere ce "manquement" comme un interet a ce que le sujet ne soit pas traité et que la situation reste en l etat ?
    Ou en est aujourd'hui la réconciliation du Peuple Palestinien ?
    Pensez vous que le Hamas conduit par le Hezbollah et l Iran dont on connait les actes dans la guerre en Syrie, ainsi que l armement financé pour grande partie par le Qatar se présente comme un mouvement influent sur les negociations de Paix dans cette partie du Monde ?
    Pensez vous que les pays Sunnites (87 a 90 % des Musulmans) en conflit seculaire avec les Schiites essentiellement représentés par l Iran, laisseront s etablir un Emirat passant par Israel. sans aucune reactions préalables
    Quelles seront les consequences eventuelles de l instauration d un nouvel emirat schiite iranien sur toute une region dans laquelle persistera le problème des Kurdes, des Juifs, Palestiniens, (puisque les palestiniens sunnites pour la grande majorité ou chretiens seront soumis aux Schiites iraniens) en ajoutant les Emirats, et donc sur le monde en générale et l Europe en particulier
    En n' oubliant pas naturellement qu en raison de l evolution des besoins nouveaux (les pays tels que la Chine ou l Inde demandeuses de pétrole) et la baisse de la production de l or noir et l envolée de son prix, les pays se tourneront vers d autres energies..... nucleaire, solaire
    Que deviendra alors l economie de la Perse qui jusqu'a ces dernieres années reposait sur le pétrole et naturellement les consequences qui s y rattacheront
    Voila JT77 quelques questions qui eclaireront nos opinions a prendre sinon a conserver
    Il conviendrait JT77 de traiter les sujets d une manière politico economique et selon des realités et non selon des sentiments partiaux mais que l on veut bien admettre en ce qui vous concerne, peut etre regrettables

  • C'est ce qu'il faut faire au plus vite afin que les Palestiniens spoliés de leur terre en 1948 ne deviennent pas ces ours blancs pour qui nous sommes si enclins à verser des larmes. Comme l'a dit justement Itzhak Rabin il y avait quelque un ici avant que l'on arrive

  • Que les leaders musulmans ,islamistes mahométans ,chiites ,sunnites ,etc..fassent le ménage dans leurs rangs ,d'abord et se positionne clairement vis à vis de l'occident,et ensuite ils pourront exiger !
    L'état d'Israël , joue sa sécurité ,cerné ,par des millions de fanatiques !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]