"Les gens n'ont rien pour faire face à l'hiver" : la situation catastrophique dans le camp de déplacés de Rukban, à la frontière entre la Syrie et la Jordanie

"Les gens n'ont rien pour faire face à l'hiver" : la situation catastrophique dans le camp de déplacés de Rukban, à la frontière entre la Syrie et la Jordanie©KHALIL MAZRAAWI / AFP

franceinfo, publié le lundi 22 octobre 2018 à 08h15

L'ONU espère pouvoir envoyer très prochainement un premier convoi humanitaire dans le camp de déplacés de Rukban, situé à la frontière entre la Syrie et la Jordanie. Pour la première fois, le régime de Damas a donné son accord de principe. 

Il s'agit de l'un des pires camps de Syrie, où s'entassent entre 50 000 et 70 000 personnes, essentiellement des femmes et des enfants qui ont fui le régime. Elles vivent dans des maisons construites avec des briques de terre et des bâches en plastique. 

Presque plus rien n'arrive dans le camp

Les déplacés ne reçoivent plus d'aide depuis janvier 2018. Aujourd'hui, l'arrivée d'une aide est indispensable, surtout à l'approche de l'hiver. "Les gens n'ont rien pour faire face à l'hiver, témoigne un enseignant. L'huile pour faire

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.