Les Emirats arabes unis dans le top 5 des pays où il fait bon vivre

Les Emirats arabes unis dans le top 5 des pays où il fait bon vivre©Panoramic

publié le mercredi 20 octobre 2021 à 16h40

Sur 48 marchés mondiaux, les Emirats arabes unis ont été classés quatrièmes des meilleurs endroits où il fait bon vivre et travailler, selon HSBC. Et un autre classement place le pays à la 11e place des marques nationales les plus fortes du monde. 

Abou Dabi devient-elle "the place to be"? En tout cas, les Emirats arabes unis (EAU) ont le vent en poupe ! Le pays gagne dix places au classement des endroits où la vie est agréable, devenant désormais quatrième sur 48 marchés mondiaux où les expatriés souhaitent vivre et travailler, selon un classement publié par HSBC mardi 19 octobre, relayé par Zawya.com.

La Suisse est première, comme l'an dernier, selon cette étude, devant l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Après les EAU, se trouvent deux autres pays du Golfe, le Bahreïn à la huitième place et le Qatar à la dixième place. A noter, la neuvième place de Singapour, qui perd de sa splendeur.  
Le pays de la péninsule arabique rejoint donc le top 5 des zones où vivre est particulièrement apprécié. Plus de 20.000 expatriés ont participé à l'enquête (baptisée Expat Explorer 2021) de longue haleine menée par la banque britannique. Le sentiment des expatriés est positif aux EAU notamment parce qu'ils s'attendent à avoir de meilleures finances personnelles. 82% d'entre eux ont déclaré que la vie allait être plus stable dans les 12 prochains mois avec une pandémie de Covid-19 qui ralentit. C'est plus que la moyenne mondiale de 75%.   



La 11e marque nationale la plus forte du monde 

Ce classement tombe le même jour qu'une autre étude : elle place les Emirats arabes unis à la 11e place du rapport Nation Brands 2021, de Brand Finance. Le pays est donc devant certaines nations occidentales, c'est-à-dire les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore le Japon et la France en termes de marque. Ce classement prend en compte la science et l'éducation, comme la mission Emirates Mars, ou encore la gestion de l'épidémie de Covid-19, précise Gulfnews.com. 
Les EAU ont gagné trois places par rapport à l'an dernier. L'indice de force de marque (Brand Strenght Index, BSI) du pays a gagné 2,5 points, avec un score de 79,1 sur 100. La Suisse est là encore première, suivie du Canada, des Pays-Bas, de Singapour, de l'Allemagne, de l'Australie, du Danemark, de la Norvège, de la Suède et enfin, de la Nouvelle-Zélande. 

Une meilleure qualité de vie 

Ainsi, selon l'étude HSBC, plus de la moitié des étrangers vivant aux EAU (53% d'entre eux) pensent que leurs revenus vont augmenter. Ils sont un peu plus (57%) à vouloir mieux équilibrer leur vie privée et leur vie professionnelle. Quant à ceux qui ont motivé leur départ dans ce pays, ils sont 56% à dire qu'ils sont partis pour améliorer leurs revenus, et 49% pour progresser dans leur carrière. 
Mais au-delà du professionnel, la vie privée occupe une place importante. Une meilleure qualité de vie était la principale raison d'aller vivre aux EAU pour 43% des sondés, et c'est ce qui pousse six expatriés sur dix à y rester plus longtemps. Ils sont même 86% à dire que leur vie y est plus agréable que dans leur pays d'origine. Ils sont toutefois 11% à estimer que la crise sanitaire a changé leurs plans. 
Le succès des Emirats arabes unis auprès des travailleurs étrangers est dû aux innovations, aux infrastructures, à la qualité de vie, à la diversité et à l'inclusion, selon le directeur général et responsable international de HSBC du pays, Abdelfattah Charaf. C'est une destination de choix pour les entreprises et les professionnels et ce classement est « une indication claire de l'énorme potentiel qui anime l'économie de ce pays », commente encore Abdelfattah Charaf. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.