Les écologistes vent debout contre le prochain James Bond

Les écologistes vent debout contre le prochain James Bond©Wochit

, publié le dimanche 17 mars 2019 à 14h55

Le nouvel opus de James Bond ne plaît pas à tout le monde. A commencer par les écologistes norvégiens qui se sont élevés contre la construction de bâtiments dans une région naturelle, explique BFM TV.

Le nouveau James Bond est sans doute très attendu des aficionados de l'agent secret, mais certainement pas par les écologistes norvégiens.

Comme le relate BFM TV qui s'appuie sur le quotidien Aftenposten, le tournage du dernier long-métrage a posé quelques problèmes à plusieurs associations de défense de l'environnement qui ont vivement protesté. En effet, pour les besoins du film, les équipes de tournage ont fait construire plusieurs bâtiments dans une région naturelle protégée où l'on trouve de grands lacs et des forêts et où la faune n'est ô grand jamais dérangée.

Mais du côté de la production, pas de manquement au règlement, explique le journal puisqu'elle a obtenu l'accord des autorités locales. En contrepartie, elle devra détruire les bâtiments à la fin du tournage.

Voiture électrique pour l'agent secret

Dans le film lui-même, rien n'a été laissé au hasard sur le plan "écologique". Daniel Craig roulera toujours en Aston Martin mais ce sera dans le modèle Rapide E, une berline 100 % électrique.
Ce nouveau James Bond, 25ème du nom, est dirigé par Cary Joji Fukunaga. Le réalisateur, né de père japonais et de mère suédoise, et connu pour avoir réalisé les épisodes de la première saison de True Detective, a choisi la ville de Trehornigen pour cette nouvelle intrigue, après que Danny Boyle a quitté le projet. Le film devrait sortir au printemps 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.