Le président palestinien Mahmoud Abbas soigné pour une pneumonie

Le président palestinien Mahmoud Abbas soigné pour une pneumonie
Le président palestinien Mahmoud Abbas a été photographié lundi par ses services marchant dans les couloirs de l'hôpital de Ramallah.

leparisien.fr, publié le mardi 22 mai 2018 à 07h25

Officiellement, l'état de santé du dirigeant âgé de 83 ans s'améliore.

Le président palestinien Mahmoud Abbas est soigné pour une pneumonie. Agé de 83 ans, il est hospitalisé depuis dimanche à Ramallah, en Cisjordanie occupée par Israël.

Le directeur de l'hôpital arabe Istishari, près de Ramallah, a indiqué que le président a une «infection au poumon droit». «Il a reçu le traitement nécessaire et est en train de se rétablir», a-t-il ajouté.

«J'ai rendu visite au président Abbas à l'hôpital cette nuit (NDLR. nuit de lundi à mardi) . Il souffre de pneumonie et est soigné aux antibiotiques», a écrit sur Twitter Ahmed Tibi, un parlementaire arabe israélien.

Selon lui, l'état de santé de l'octogénaire, dont l'hospitalisation a été initialement expliquée par «des complications à la suite d'une opération à l'oreille», s'est «sensiblement amélioré». L'élu précise que le leader palestinien devrait encore «rester plusieurs jours» hospitalisé et qu'ils ont pu échanger sur des «questions politique».

Des photos d'Abbas marchant dans les couloirs de l'hôpital et lisant un journal ont également été publiées, dans une tentative apparente de calmer les rumeurs selon lesquelles son état de santé est critique. Les médias officiels expliquent qu'il a parlé à un certain nombre de politiciens régionaux pour les assurer de sa santé.

Mahmoud Abbas lundi à l'hôpital de Ramallah(Reuters)

C'est la troisième fois que le chef de l'Autorité palestinienne est hospitalisé en une semaine, après avoir subi une opération chirurgicale mineure à l'oreille mardi dernier. Il a ensuite été admis pour des examens, samedi, dans la nuit. Alors qu'il est connu pour être un grand fumeur, son état de santé est souvent l'objet de rumeurs.

Abbas a été élu, en 2005 et pour quatre ans, président de l'Autorité palestinienne, le gouvernement en charge des territoires palestiniens. Faute d'élections, il est resté à son poste à cause des divisions intestines palestiniennes avec le Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, enclave palestinienne en bord de Méditerranée. Il n'a désigné aucun successeur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.