Le président palestinien devrait sortir de l'hôpital dimanche ou "plus vraisemblablement" lundi

Le président palestinien devrait sortir de l'hôpital dimanche ou "plus vraisemblablement" lundi
Le président palestinien Mahmoud Abbas (D), accompagné de son homologue panaméen Juan Carlos Varela, le 18 mai 2018 à Ramallah, en Cisjordanie occupée

AFP, publié le dimanche 27 mai 2018 à 11h12

Le président palestinien Mahmoud Abbas devrait quitter dimanche ou "plus vraisemblablement" lundi l'hôpital de Ramallah, en Cisjordanie occupée, où il a été admis il y a une semaine pour une pneumonie, a indiqué un de ses proches dimanche.

Sa sortie de l'hôpital "aujourd'hui n'est pas confirmée. Ce sera aujourd'hui ou demain (lundi), plus vraisemblablement demain", a affirmé ce proche du président palestinien à l'AFP, confirmant une information transmise aux journalistes qui attendent devant l'hôpital où séjourne M. Abbas. 

Plus tôt dans la matinée dimanche, une source médicale et un responsable palestinien, sous le couvert de l'anonymat, avaient évoqué une sortie probable de l'hôpital dans l'après-midi. 

Cette hospitalisation avive les rumeurs sur l'état de santé de Mahmoud Abbas, 83 ans et à la tête de l'Autorité palestinienne depuis 2005, qui n'a désigné aucun successeur. 

M. Abbas, connu pour un grand fumeur, a été admis à l'hôpital le 20 mai avec une forte fièvre. Quelques jours plus tôt, il avait subi une opération chirurgicale mineure à une oreille.

Ses symptômes ont d'abord été présentés comme des complications liées à l'opération, avant que le directeur de l'hôpital n'indique que le président palestinien souffrait d'une "infection au poumon droit".

Des photos de Mahmoud Abbas se promenant dans les couloirs de l'hôpital et lisant un journal ont été publiées lundi soir, avec l'évidente intention de faire cesser les rumeurs.

Samedi, l'agence de presse officielle palestinienne Wafa, a par ailleurs rapporté que le président avait reçu l'envoyé spécial de la Chine pour le Moyen-Orient, Gong Xiaosheng.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.