Le populisme, rançon de l'impuissance européenne face à la crise migratoire

Le populisme, rançon de l'impuissance européenne face à la crise migratoire
Le leader de la Ligue du Nord et nouveau ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, dimanche.

Libération, publié le lundi 04 juin 2018 à 20h46

Le constat est unanime : l'Union européenne a été et est toujours incapable de gérer la «pression» migratoire qui, même si on est loin des sommets atteints à l'été 2015, ne se dément pas. Cet échec a un prix politique élevé : un peu partout en Europe, des partis «populistes» (ou plutôt démagogues) et d'extrême droite font des scores que l'on pensait impossibles depuis la chute des régimes fascistes en 1945, certains d'entre eux parvenant même à s'installer au pouvoir comme en Autriche ou en Italie. Plus inquiétant encore : des forces politiques classiques, qu'elles soient conservatrices, libérales ou sociales-démocrates, inquiètes de cette percée, ont fait leur une partie de la rhétorique des démagogues anti-immigration et adoptent des mesures que ceux-ci ne

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.