Le Pakistan menace Israël de représailles nucléaires à cause d'une fausse information

Le Pakistan menace Israël de représailles nucléaires à cause d'une fausse information
Le ministre de la Défense pakistanais Khawaja Muhammad Asif le 3 novembre 2016 à Islamabad.

Orange avec AFP , publié le lundi 26 décembre 2016 à 17h30

A deux doigts d'une grave crise internationale... Le ministre pakistanais de la Défense Khawaja Mohammad Asif a adressé un tweet menaçant à son homologue israélien vendredi 23 décembre.

A l'origine de cette violente mise en garde ? Un article attribuant au ministre israélien des propos menaçants à l'égard du Pakistan. Publié le 20 décembre sur le site de fausses informations AWD news, l'article incriminé est intitulé "Ministre israélien de la Défense : si le Pakistan envoie des troupes au sol en Syrie, nous détruirons ce pays avec une attaque nucléaire". En lisant ces mots, Khawaja Mohammad Asif a immédiatement réagi sur Twitter : "Le ministre israélien de la Défense menace le Pakistan d'une attaque nucléaire en raison de son rôle présumé en Syrie contre Daesh. Mais Israël oublie que le Pakistan détient aussi l'arme nucléaire".


Face à ces menaces de riposte nucléaire, le ministère israélien de la Défense a dû faire une mise au point. "Les propos attribués au ministre de la Défense Mis Yaalon n'ont jamais été prononcés", écrit le ministère sur Twitter. "Les propos auxquels se réfèrent le ministre pakistanais de la Défense sont entièrement faux".

Le belliqueux ministre de la Défense a finalement joué l'apaisement sur Twitter. "Notre programme nucléaire est seulement destiné à protéger notre liberté. Nous désirons coexister en paix, dans la région et au-delà", assure-t-il sur le réseau social. Tweetera-t-il moins rapidement à l'avenir ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU