Le Pakistan juge "contreproductif" le gel de l'assistance sécuritaire américaine

Le Pakistan juge "contreproductif" le gel de l'assistance sécuritaire américaine

The United States has been threatening for months to cut aid to Islamabad over its failure to crack down on militant groups

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 22h07

Le Pakistan a qualifié vendredi de "contreproductive" la décision américaine de suspendre des centaines de millions de dollars d'assistance sécuritaire en réponse au laxisme supposé de sa politique de lutte contre le terrorisme.

Les Etats-Unis menaçaient depuis des mois de réduire leur aide au Pakistan, pays allié mais jugé trop complaisant à l'égard de groupes insurgés comme les talibans afghans ou leurs alliés du réseau Haqqani.

Ils ont annoncé jeudi le gel des paiements prévus dans le cadre d'un fond destiné à rembourser les dépenses liées aux opérations antiterroristes dans l'attente d'une "action décisive" contre les factions talibanes établies dans ce pays.

L'armée américaine est autorisée à dépenser jusqu'à 900 millions de dollars en 2017 pour ce fond et 700 millions en 2018. Les Etats-Unis avaient déjà suspendu le versement de 255 millions de dollars d'aide militaire en septembre 2017.

Réagissant quelques heures plus tard, le ministère pakistanais des Affaires étrangères a déclaré être "en contact avec l'administration américaine au sujet de la coopération sécuritaire et en attente de plus de détails", dans un communiqué vendredi.

"Les calendriers arbitraires, les annonces unilatérales et la révision des objectifs sont contreproductifs dans la lutte contre les menaces communes", fait-il toutefois valoir. 

Le ministère note que l'apparition de nouveaux groupes insurgés comme l'organisation de l'Etat islamique en Afghanistan devrait "inciter à la coopération internationale" et rappelle que le Pakistan a payé un prix très élevé à la lutte contre le terrorisme.

Plusieurs petites manifestations en protestation à la décision américaine ont eu lieu vendredi au Pakistan, notamment au poste-frontière de Chaman, limitrophe de l'Afghanistan, où des centaines de personnes ont défilé en criant des slogans anti-américains.

"Nous n'avons besoin d'aucun genre d'aide. Allah le tout-puissant est avec nous et nous donne tout", a déclaré à l'AFP l'un des manifestants, Mohammad Saleem, glissant au passage un message à l'intention du président américain Donald Trump: "Ne nous menacez pas".

A Kaboul, l'annonce a été à l'inverse très bien accueillie. "Cela fait des années que nous disons que notre voisin le Pakistan fournit des sanctuaires aux groupes terroristes et qu'il finance aussi des groupes terroristes", a réagi le porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahim, devant la presse. "Nous saluons cette annonce", a-t-il ajouté.

Le département d'Etat américain a également tweeté jeudi qu'il avait placé le très conservateur Pakistan, où les minorités religieuses sont discriminées et parfois victimes de groupes armés, sur une liste de pays en observation pour les importantes entraves à la liberté religieuse qui y sont perpétrées.

"Il est surprenant que des pays bien connus pour leur systématique persécution de minorités religieuses ne fassent pas partie de cette liste", a réagi le ministère des Affaires étrangères pakistanais dans un autre communiqué.

"Cela reflète le deux poids, deux mesures et les motivations politiques se trouvant derrière cette liste, et par conséquent (cela) manque de crédibilité", a-t-il ajouté.

 
4 commentaires - Le Pakistan juge "contreproductif" le gel de l'assistance sécuritaire américaine
  • que pouvaient ils espérer à terme d'un pays qu'ils haissent et insultent
    il est même étonnant que cela n'ait pas été fait avant

    il s'agissait d'aider le pouvoir local à lutter contre les talibans : mais vous avez raison, ces derniers doivent se réjouir de cette décision

    portalis1 lorsque la population exprime ainsi sa haine contre vous malgré ce que vous faites pour elle
    il n'y a rien à espérer
    autant ne pas perdre ni son temps ,ni son argent

    Quelle population ? Les talibans ; ceux qui luttent contre eux ? Au delà de votre remarque, la décision de Trump va renforcer le pouvoir des extrémistes talibans, mais cela semble vous échapper

    portalis1 si l'on se refere aux vidéos d'actualités sur les manifestations au Pakistan anti américaines et si ceux ci sont des talibans comme ils etaients des millions dans toutes les villes
    ils sont plus nombreux que le reste de la population
    raisons de plus pour que les USA cessent de les financer

    Les pakistanais souvent aussi victimes des talibans (voir attentat de l'école militaire de Pechawar). A se demander pourquoi les talibans s'attaquent à une école militaire si le pouvoir leur est favorable. Pour le reste, des images ne permettent pas de déterminer la part de la population favorable à ce mouvement (n'hésitez pas d'ailleurs à recommander votre source).

    vous avez raison portalis1 ils subissent les attaques des talibans mais haïssent encore plus ceux qui veulent les aider à lutter contre eux et cela sur principe religieux
    ils haïssent plus ce qui a leur yeux représente le grand Satan que ceux qui commettent des attentats chez eux

    J'imagine que vous allez me sortir le coup de votre expérience personnelle lors d'un voyage sur place !

    portalis1 pas besoin d'aller sur place les images d'actualités parlent d'elles même
    et aujourd'hui la technologie permet d'avoir accès à des infos autres que celles manipulées au niveau national et des médias possédés par la haute finance

    Ah le choc des images !

  • Pourquoi beaucoup de pays attendent l'argent des américains qu'ils n'aiment pas.

  • L'Egypte et l'Arabie saoudite devraient logiquement subir le même traitement, mais l'objectif anti iranien partagé avec Trump les protège

    logiquement dites vous kuzeol ? or on peut d'interroger de savour ou se situe la votre de logique car les pays que vous citez arabie saoudite, égypte n'ont aucunne frontière commune avec l'afganistan et ne peuvent donc ètre des sanctuaires abritant les jihadistes qui opèrent en afganistan d'une part, d'autre part et pour rappel seuls le pakistan et l'iran ont une frontière commune avec l'afganistan.

    rassurez vous c'est le début d'une chose car l'opinion américaine en a ras le bol que les USA soient le bouc emissaire de tous les maux
    l

  • Et voilà, fini les subsides Américaines, il va falloir travailler. Cet argent doit retourner dans la poches des travailleurs Américains. Bravo M. TRUMP; vive M.TRUMP.

    Et les talibans vont pouvoir s'emparer des centrales nucléaires pakistanaises ? Bravo, vous êtes sûr ?

    J'ai beaucoup de mal à voir ce transfert d'argent du Pakistan aux poches des travailleurs américains ???
    Ca ne marche pas comme cela aux USA !!!

    earatehru c'est comme en france ; tout ce que nous donnons aux autres sort le la poche du contribuable français
    et pas seulement des travailleurs mais de tous car tout le monde est un contribuable (contrairement à une idée reçue) au travers des impots indirects comme la TVA ou la CSG

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]