Le nombre de défections de Nord-Coréens au plus bas depuis 15 ans selon Séoul

Le nombre de défections de Nord-Coréens au plus bas depuis 15 ans selon Séoul

Des soldats nord-coréens regardent du côté sud-coréen à Panmunjom, dans la zone démilitarisée entre les deux pays, le 27 octobre 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 11h12

Le nombre de défections de Nord-Coréens -moins d'une centaine par mois- a chuté en 2017 à son plus bas niveau depuis 15 ans, a annoncé vendredi Séoul, signe des contrôles accrus par Pékin et Pyongyang.

Au total, 1.127 Nord-Coréens sont parvenus à gagner le Sud l'année dernière, un chiffre en baisse de 21% par rapport à 2016, et un plus bas depuis 2001, a précisé le ministère sud-coréen de l'Unification.

L'immense majorité de ces Nord-Coréens qui fuient les pénuries dans leur pays soumis à des sanctions de plus en plus dures du Conseil de sécurité de l'ONU transitent par la Chine, où ils demeurent parfois de nombreuses années avant de gagner la Corée du Sud, généralement par un pays tiers.

Mais Pyongyang a intensifié à partir du second semestre 2015 ses contrôles aux frontières, renforçant les effectifs des forces de sécurité et mettant en place des lignes électrifiées pour dissuader ses habitants voulant gagner la Chine.

"En outre, la Chine a drastiquement renforcé la traque des fugitifs nord-coréens, en les rapatriant de façon irresponsable quand elle en trouve", a déclaré à l'AFP Seo Jae-Pyong, de l'Association des défecteurs nord-coréens.

Conséquence, de nombreux réseaux de passeurs arrangeant la fuite des Nord-Coréens vers le Sud via la Chine et l'Asie du Sud-Est ont disparu.

Plus de 31.000 Nord-Coréens sont passés au Sud depuis 1948, année de la proclamation de deux Etats distincts au Nord et au Sud, selon un décompte arrêté fin décembre.

Le maximum annuel est intervenu en 2009 avec 2.914 défections recensées.

En 2017, l'immense majorité (83%) des personnes passant au Sud étaient des femmes. Il est plus facile pour elles de partir car les hommes ont tous un travail, ce qui fait que leur absence est plus facile à détecter pour les autorités.

 
6 commentaires - Le nombre de défections de Nord-Coréens au plus bas depuis 15 ans selon Séoul
  • On peut dire deux choses opposée,ils quittent moins leur pays parce-qu'ils en sont fiers et l'aiment ,ils ne le quittent moins parce-qu'ils sont plus surveillés.
    Toutefois 31000 coréens ont quitté le nord depuis 1948,ça veut pas dire grand chose,c'est une goutte d'eau,par rapport au nombre de restants,ils étaient plusieurs millions à quitter l'Italie ou l'Espagne fuyant les régimes fascistes.
    Ii est un fait,que ce régime pour beaucoup ne plait pas,mais,qui vous dit que justement à cause des sanctions,des insultes de toutes sortes et de sa nouvelle puissance militaire,son peuple dans sa majorité en soit fier et soutienne son gouvernement.

    Quand on a visionné la vidéo sur les chaînes TV, d'un soldat Nord Coréen cherchant à fuir son pays pourchassé et blessé par ses camarades, on doute de votre explication. Les régimes communistes ne sont pas plus innocents que les régimes fascistes, soyez-en sûr. Il faut combattre les deux de la même façon.

    Effectivement, plus Trump menace et humilie la Corée du Nord plus les ressortissants se soude autour du dictateur .

  • Ce n'est certainement pas parce que l'envie de partir de leur pays n'existe plus chez les nord-coréens , mais tout simplement parce que cela devient de plus en plus risqué voire impossible avec l'aide apportée par la Chine au pays frère , la CDN , pour traquer les fugitifs .
    Les dictatures communistes ont toujours empêché leurs citoyens de quitter leur pays pourtant "paradis des travailleurs " et si la zône démilitarisée (parait'il) ,entre les deux pays venait à être ouverte , nul doute qu'on assisterait à un exode massif vers le sud.
    Rappelez vous ce qui s'est passé à la chute du mur de Berlin .

  • Ça, c'est la version officielle, la diplomatique.
    Quelle est la vérité ?

    Pour votre culture personnelle je vous signale que Séoul est en Corée du Sud....!!!

    pol, pour votre culture personnelle, je vous signale que cela fait plus de 60 ans que je le sais.

    Dans mon texte, figure le mot diplomatique, mot que je n'aurais pas utilisé, si ce dont je parlais ne se situait pas en Corée du Sud.
    Reprenant donc le mot "diplomatique", je me permets de reposer la question.

  • ce qui prouve que l' endoctrinement des medias occidentaux se plantent une fois de plus

    et votre commentire prouve votre aveuglement et votre endoctrinement pro nord coréen, au détriment de toute objectivité sur la nature réelle du régime en place dans ce pays
    Juste une chose: si pyongyang est le merveilleux régime politique que vous semblez soutenir, alors pourquoi n'ouvre t'il pas ses frontières. Aucun risque alors de voir des nord coréens en partir, puisqu' ils y sont si heureux
    D'ailleurs, vous pourriez aller y passer vos vacances et nous rapporter de très jolies photos de gens libres et épanouis

    J allais dire a giorgino ce que Berrichon lui proposait et d aller faire un tour en Coree du Nord....

  • une sortie libre vers SEOULE , et vous allez voir vos statistiques remonter en flèche .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]