En direct : Le mariage de Meghan Markle et du prince Harry

Le mariage de Meghan Markle et du prince Harry
Le prince Harry et Meghan Markle à la sortie de la chapelle Saint-George à Windsor ce samedi 19 mai.

AFP, publié le samedi 19 mai 2018 à 13h00

Le prince Harry a épousé ce samedi 19 mai l'actrice américaine Meghan Markle en la chapelle Saint-George à Windsor. La ville a été investie par le public dès vendredi et de nombreuses célébrités et têtes couronnées sont venus assister à la cérémonie dans la ville située à l'ouest de Londres.

19/05 à 16:53
Les époux s'échangent un baiser sur les marches de la chapelle St George à Windsor
Ⓒ Ben STANSALL, AFP
19/05 à 16:51

Le prince Harry et l'ex-actrice américaine Meghan Markle, main dans la main, se sont unis à la chapelle Saint-George du château de Windsor, sous l'oeil du monde entier et dans la liesse populaire.

Le prince Harry, 33 ans, et sa femme, 36 ans, ont échangé leurs voeux puis les alliances, yeux dans les yeux et souriants, avant d'être déclarés mariés par l'archevêque de Canterbury Justin Welby, chef spirituel de l'Eglise d'Angleterre.

A l'issue de la cérémonie, qui a duré environ une heure, ils ont échangé un baiser sur les marches de la chapelle et sous les acclamations du public, avant leur départ pour une procession en calèche, saluant la foule en liesse.

Les époux se sont dit "oui" chacun leur tour devant la reine Elizabeth II et leurs invités, dont une pléiade de stars invitées à la cérémonie, qui a débuté peu après midi avec quelques minutes de retard sur le programme officiel. 

Durant la cérémonie, le couple est apparu complice, se tenant la main. 

Meghan Markle, vêtue d'une robe blanche créée par Clare Waight pour Givenchy, est arrivée à bord d'une Rolls-Royce bordeaux, peu après son futur mari, en uniforme, venu à pied avec son frère aîné et témoin William.

En l'absence de son père malade, Meghan Markle a remonté l'allée centrale de la chapelle St George seule, avant d'être rejointe à mi-chemin par son beau-père, le prince Charles. 

Parmi les invités à la cérémonie figuraient le chanteur britannique Elton John, la joueuse de tennis Serena Williams, l'acteur américain George Clooney et son épouse Amal, l'animatrice de télévision américaine Oprah Wimfrey, l'ancien international de football anglais David Beckam et son épouse l'ex-Spice Girl et styliste Victoria, ainsi que les ex-petites amies de Harry Chelsy Davy et Cressida Bonas.

Le mariage offre un moment de répit bienvenu pour les Britanniques, divisés par le Brexit mais unis autour de la famille royale. D'autant qu'il s'agit du dernier mariage pour toute une génération dans la branche aînée de la famille royale.

Le couple s'est vu conférer par la reine le titre de duc et duchesse de Sussex.

FIN DU DIRECT

19/05 à 16:43

"Emouvant et joyeux": le père de Meghan, qui a suivi le mariage de sa fille à la télévision depuis la Californie, a exprimé sa fierté, et ses regrets de n'avoir pu y assister.

"Ma chérie est magnifique, elle a l'air très heureuse", a déclaré au site d'informations people TMZ Thomas Markle, en convalescence après une opération du coeur cette semaine.

"J'aurais aimé être sur place, je leur souhaite tout le bonheur possible", a ajouté cet Américain de 73 ans.

Avant même l'annonce de son opération, la présence de Thomas Markle avait été remise en question en raison d'une polémique née de la publication de photos mises en scène, le montrant en train de se préparer pour le mariage.

Il avait avoué avoir été rémunéré pour ces photos, alors même qu'il se plaignait d'être harcelé par les paparazzis.

19/05 à 16:42

Le mariage a connu ses moments d'émotion ou insolites. En voici 5:

- Elle marche seule:

Meghan a fait seule son entrée dans la chapelle St George du château de Windsor, suivie de ses enfants d'honneur, et a remonté la nef, attendant d'être proche de l'autel pour accepter le bras offert par le prince Charles, son beau-père. Une décision dictée par l'absence de son père, retenu par une opération cardiaque au Mexique, mais aussi une illustration de ses convictions de femme indépendante et féministe.

- Le prêcheur:

Le sermon enflammé du révérend Michael Curry, tranchant avec le ton compassé des cérémonies royales britanniques habituelles, a électrisé l'atmosphère et sidéré les proches du prince Harry, dont son frère, le prince William.

Le premier afro-américain à diriger l'église anglicane américaine a vanté le pouvoir de l'amour, citant Martin Luther King, le défenseur des libertés civiques, et fait référence à l'esclavagisme, devant les 600 invités réunis sous les voûtes de la chapelle St George dont la mère de Meghan, Doria Ragland, descendante d'esclaves.

- Les ex:

Cressida Bonas et Chelsy Davy, deux des ex-petites amies de Harry, figuraient parmi les invités. Et n'ont pas manqué d'attirer l'attention des médias qui guettaient sur leur visage et dans leur regard le moindre regret de ne pas être à la place de Meghan.

- George! 

Parmi les nombreuses célébrités au rendez-vous, la star américaine du grand écran George Clooney a comme d'habitude fait le show, à grand renfort de sourires narquois, ne manquant pas de saluer un policier en faction devant la chapelle d'une tape sur l'épaule.

Son costume printanier gris perle contrastait avec les queues-de-pie noires des autres invités masculins, dont la star de la chanson Elton John, les acteurs de la série "Suits" -qui a fait connaître Meghan- Gabriel Macht et Patrick J. Adams.

Habitué des faux-pas, l'ex-international de football David Beckham s'est fait remarquer en train de mâcher du chewing-gum.

- Il fait soif:

"Je suis prêt pour un verre", dixit Harry.

Après des semaines de préparatifs, une cérémonie éprouvante pour ses nerfs, une procession en calèche devant plus de 100.000 curieux dans les rues de Windsor, c'est non sans satisfaction qu'il a regagné le château de Windsor pour le déjeuner offert par la reine.

Quant à Meghan, sitôt franchi le portail du château dans la calèche tirée par quatre chevaux après le tour de la ville, elle s'est penchée en avant les deux mains sur la poitrine, semblant pousser un ouf de soulagement.

19/05 à 17:01
Les époux descendent les marches de la chapelle St George à Windsor
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 16:39

Ce soir, le père de Harry, le prince Charles, organise une réception privée pour la famille et 200 amis proches à Frogmore House, un manoir du XVIIe siècle à environ un kilomètre du château de Windsor.

19/05 à 16:33

La foule commence à se diriger vers la gare de Windsor. Dans les rues de la ville, la fête continue à l'intérieur des bars et des restaurants, ou sur les terrasses situées le long de la procession.

Ceux qui restent repensent à cette journée et spéculent déjà sur sa signification. "Je n'étais pas le mieux placée pour les voir, le point culminant, c'était d'écouter la cérémonie", dit Leslie Owusu, une enseignante anglaise. "C'était magique, une journée épique pour deux personnes formidables, une nouvelle génération de la famille royale. C'est l'union de différentes cultures, l'américaine et l'anglaise, la fusion de deux personnes qui aiment les gens et la vie", conclut-elle avant de rentrer chez elle pour "fêter ça en famille".

19/05 à 16:02

Dans le quartier d'Hammersmith, dans l'ouest de la capitale, le pub The Thatched House est à la fête.

Tom Gavighan, le propriétaire irlandais de l'établissement, voulait donner l'occasion aux habitants de se rassembler pour un motif joyeux.

"C'est vraiment une belle occasion de se réunir, et nous le faisons habituellement pour les mariages royaux, mais cette fois c'est différent, avec le climat actuel, le Brexit, les gens sont inquiets, c'est important de saisir ce moment", estime-t-il.

En plus du service habituel, un barbecue a été installé et un groupe de musique viendra animer l'après-midi.

Steven Bennett, 48 ans, a suivi avec attention toute la cérémonie. "C'est assez différent par rapport aux précédents mariages, moins formel, plus moderne, je trouve ça bien", explique-t-il à notre journaliste, Antoine Pollez.

A quelques rues de là, Jane Hecker, 55 ans, a choisi de rester au calme, chez elle pour regarder la cérémonie avec sa fille sur son ordinateur mais elle le regrette déjà un peu en voyant les images des admirateurs qui ont fait le déplacement.

"J'aurais dû aller passer la nuit à Windsor, même si j'imagine que ça doit être compliqué... La prochaine fois j'irai", se promet-elle.

Mais pour rien au monde elle n'aurait manqué la retransmission de la cérémonie. "C'est très important, c'est une part de notre patrimoine national", juge-t-elle. "Je suis vraiment heureuse pour Harry, je me souviens de lui après le décès de sa mère, c'est bien qu'il puisse épouser la femme de son choix".

Assise à côté d'elle sur le canapé du salon, sa fille Suzie, 21 ans, fait mine d'être déçue par les noces. "Harry est parti maintenant", soupire-t-elle, comme si elle avait elle-même espéré l'épouser. "Mais je suis contente que ce soit avec Meghan", sourit-elle.

19/05 à 15:54

La cérémonie a fait un tabac chez les visiteurs venus du monde entier. "C'était merveilleux", confie Elizabeth Chambers, 65 ans, qui a fait le voyage depuis le Yorkshire (nord de l'Angleterre) avec son fils Mark, 32 ans. "J'ai apprécié le service. Tout était beau", dit-elle, même si elle s'attendait à une robe de mariée plus "flamboyante". 

Ce qui semble séduit aussi, c'est le fait que la mariée ait entamé seule sa marche dans la chapelle, marque de son engagement féministe, avant d'être rejointe par son beau-père, le prince Charles. "Ca montre que c'est une femme forte et indépendante et ça fait passer un grand message", estime ainsi l'étudiante Mary Grimes, 19 ans. 

Certains ont aussi ri gentiment devant la mine apparemment coincée du prince Philip, et les réactions un peu gênées de Charles et William, pendant la prêche enflammé du pasteur américain Michael Curry... guère dans la tradition de l'Eglise anglicane d'Angleterre.

"Je ne (m'y) attendais pas", a confié Kristin Glithero, un Stetson aux couleurs de l'Union Jack sur la tête. "C'était sympa de voir quelque chose de différent. Son message était beau et la manière dont il l'a fait passer très puissante... mais peut-être un peu trop long pour le public britannique!".

19/05 à 15:43

Les époux et leurs 600 invités se retrouvent à un déjeuner offert par la reine Elisabeth II au château de Windsor. Le couple et la famille royale doivent ensuite poser pour les photos officielles prises par le photographe Alexi Lubomirski.

19/05 à 15:45
Meghan sort de la chapelle Saint George
Ⓒ Brian Lawless, AFP
19/05 à 15:32

Meghan Markle porte une robe de mariée en soie blanche créée par la styliste britannique Clare Waight Keller, directrice artistique de la maison de couture française Givenchy.

A la fois simple et élégante, mettant en valeur la silhouette svelte de la jeune femme de 36 ans, la robe à encolure bateau et manches trois quart comporte une courte traîne et un long voile avec broderies.

C'est après avoir rencontré Clare Waight Keller début 2018, que Meghan, grande amatrice de mode, avait choisi de travailler avec elle pour cette robe à "l'esthétique intemporelle et élégante", indique dans un communiqué le palais de Kensington, résidence officielle du prince Harry.

En optant pour Clare Waight Keller, la toute nouvelle duchesse de Sussex a voulu souligner le succès d'une "talentueuse" créatrice de renommée "mondiale", ajoute le palais.

Clare Waight Keller est passé par Pringle of Scotland, puis Chloé, avant de devenir en 2017 directrice artistique de la mythique maison Givenchy, fondée en 1952 par Hubert de Givenchy. Elle a aussi travaillé chez Gucci, Ralph Lauren et Calvin Klein.

Conformément au souhait de Meghan, le voile, d'une longueur de cinq mètres, est brodé de fleurs représentant les 53 pays du Commonwealth. La mariée a également ajouté deux fleurs de son choix, dont un pavot de Californie, dont elle est originaire.

Meghan porte aussi des chaussures Givenchy et un diadème de diamants de 1932, prêté par la reine Elizabeth II, la grand-mère de Harry. Ses boucles d'oreilles, et un bracelet, sont signés Cartier.

En choisissant Clare Waight Keller, Meghan a fait mentir la plupart des experts qui s'attendaient plus volontiers à Burberry, Stella McCartney ou Ralph & Russo.

Harry est lui vêtu d'un uniforme orné à la poitrine d'un insigne d'ailes de pilote obtenu par le prince lorsqu'il pilotait des hélicoptères Apache dans l'armée. Une médaille rappelle également son service en Afghanistan.

19/05 à 15:27

"J'ai été vraiment émue quand je les ai vus passer", témoigne Helen Oliver, 50 ans. "C'était comme si j'en faisais partie, j'avais l'impression qu'ils me saluaient en retour".

"Ca se voyait qu'ils formaient un couple si heureux. C'est un mariage tellement authentique", commente Lesley Ward, 52 ans, auprès de notre reporter à Windsor, Joseph Stenson.

19/05 à 15:24
Le prince Harry et son épouse Meghan durant la procession à bord d'une calèche à Windsor
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 15:18
Meghan salue la foule lors de la procession des époux dans le landau Ascot, à Windsor
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 16:35
La cérémonie retransmise dans les jardins de Kensington Palace à Londres
Ⓒ Joel Ford, AFP
19/05 à 15:16

A l'intérieur du parc du palais de Kensington à Londres, des invités pique-niquent dans les jardins de l'orangerie. Près de 1.500 personnes ont été tirées au sort pour suivre la noce sur écran géant. 

Sam Wilson, ingénieur de 26 ans, décontracté, en tongs et short, est venu avec des fraises et du vin blanc pétillant Prosecco. "Typiquement britannique!", raconte-t-il à notre journaliste Antoine Pollez. "C'est toujours sympa de participer à une grande fête comme celle-ci. L'ambiance est super, tout le mode est de bonne humeur".

Vêtu d'un débardeur aux couleurs de l'Union Jack, Zoe O'Brian, 28 ans, a apporté des bières et des biscuits Pim's. "Vous ne pouvez pas regarder un mariage royal sans Pim's!"... "J'ai fait l'erreur de ne rien faire pour le mariage de Kate et William et je l'ai regretté. Cette fois-ci, je veux tirer le meilleur parti de la fête". "Meghan et Harry apportent une touche moderne à la famille royale. Harry a pu choisir sa fiancée, si vous comparez avec son père le prince Charles, c'est différent", souligne-t-il.

19/05 à 15:05

"Ca va être dans les tabloïds demain", commente un fan au sujet de David Beckham, vu en train de mâcher du chewing gum en arrivant à la chapelle Saint George

19/05 à 14:57

"Ca m'a donné la chair de poule !" confie Michelle Hammacott, une brésilienne de 33 ans, au moment du passage de la calèche.

"C'est une occasion formidable. On est venus à 5 ce matin, c'était juste incroyable, toute cette cérémonie, cette pompe, que seuls les Britanniques savent faire", observe Jo Stevens, 54 ans, à notre journaliste James Pheby. Elle a trouvé la procession "un peu rapide, mais superbe", et trouve "dommage que le reste de la famille ne soit pas passé aussi".

19/05 à 14:42
La procession sur la Long Walk de Windsor
Ⓒ EMMANUEL DUNAND, AFP
19/05 à 14:41

"La robe a l'air vintage, et Meghan a l'air magnifique. C'est une robe intemporelle", s'enthousiasme Denise Show, 46 ans. Mais son amie Georgina Williams ne partage pas son avis: "Elle aurait pu être bien plus belle. Elle a un si joli visage ! Je n'aime pas la robe... mais j'aime Harry et Meghan".

19/05 à 14:31
Les époux saluent la foule à bord d'un landau Ascot
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 14:22

La procession s'avance sur High Street et la Long Walk, sous une marée de drapeaux de l'Union Jack et dans la clameur populaire. Le voyage se fait dans un landau Ascot, tiré par quatre chevaux de Windsor. 

La ferveur culmine dès que la calèche des mariés approche. Les époux, escortés par le régiment de cavalerie de la Maison royale, sont tous les deux souriants et détendus, constate notre reporter James Pheby.

19/05 à 14:33
La foule en liesse le long de la Long Walk à Windsor au passage de la calèche des jeunes mariés
Ⓒ HANNAH MCKAY, AFP
19/05 à 14:29
La procession dans un landau Ascot
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 14:17
Les époux commencent leur procession en calèche
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 14:11

C'est le prince Harry qui a choisi, dans les jardins de Kensington Palace, les fleurs du bouquet de la mariée. Il contient des myosotis, les fleurs préférées de Diana.

19/05 à 14:21
Le prince Harry et son épouse Meghan quittent la chapelle Saint George en calèche
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 14:08

Les mariés s'embrassent avant de descendre les marches, accompagnés par le choeur de gospel. La foule applaudit, leur calèche arrive.

19/05 à 14:17
Le prince Harry embrasse son épouse Meghan en quittant la chapelle Saint George
Ⓒ Ben Birchall, AFP
19/05 à 14:05

Après Fauré, Schubert, "God save the Queen" est chanté. Les époux sortent de la chapelle, main dans la main.

19/05 à 14:24
Le prince Harry enfile l'alliance au doigt de sa fiancée Meghan Markle
Ⓒ Jonathan Brady, AFP
19/05 à 14:02
L'échange des consentements
Ⓒ Owen Humphreys, AFP
19/05 à 14:00
Dans la chapelle St George, pendant la cérémonie
Ⓒ Owen Humphreys, AFP
19/05 à 14:03
Selfies à Sydney devant les écrans de télévision qui retransmettent le mariage princier à Windsor
Ⓒ PETER PARKS, AFP
19/05 à 13:52
Les époux échangent leurs consentements
Ⓒ Dominic Lipinski, AFP
19/05 à 13:51

Sur la Long Walk, les bouchons de champagne et de Prosecco sautent lorsque les époux se disent "oui".

19/05 à 13:36

Une chorale gospel entonne le "Stand by Me" de Ben E. King. Dehors, la foule chante aussi.

19/05 à 13:45
Harry et Meghan à la cérémonie, avant l'échange des consentements
Ⓒ Owen Humphreys, AFP
19/05 à 13:40
Ⓒ AFP
19/05 à 13:41
Le prince Harry enlève le voile qui recouvre le visage de Meghan Markle
Ⓒ Owen Humphreys, AFP
19/05 à 13:36
19/05 à 13:33
Camilla, la duchesse de Cambridge Kate Middleton, le prince Andrew et la princesse assistent à la cérémonie
Ⓒ Jonathan Brady, AFP
19/05 à 13:28
La foule regarde la cérémonie retransmise sur écran géant à Windsor
Ⓒ Tolga AKMEN, AFP
19/05 à 13:24

Le pasteur américain Michael Bruce Curry prononce le sermon. Premier Afro-Américain à occuper la fonction de chef de l’Église anglicane aux États-Unis, c'est un orateur fervent, dans la tradition des pasteurs américains.

Sa présence rappelle les origines américaines de Meghan Markle. Protestante à l'origine, elle a été baptisée en mars selon le rite anglican, une décision interprétée comme une marque de respect envers Elizabeth II, cheffe de l'Eglise anglicane d'Angleterre.

19/05 à 13:27
Le prince Harry et Meghan Markle réunis avant d'échanger leurs consentements
Ⓒ Dominic Lipinski, AFP
19/05 à 13:22
Le prince Charles conduit Meghan jusqu'à l'hôtel où l'attend Harry visiblement ému
Ⓒ Jonathan Brady, AFP
19/05 à 13:15
Meghan Markle arrive à la chapelle St George
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 13:08
Ⓒ AFP
19/05 à 13:10
Meghan Markle arrive à l'église Saint George dans une robe créée par Clare Waight Keller pour Givenchy
Ⓒ Ben STANSALL, AFP
19/05 à 13:06

Meghan se dirige, seule dans un premier temps, vers l'autel, en musique. Puis le prince Charles l'y conduit. Harry, visiblement ému, sourit. 

Meghan rejoint son futur époux, le couple échange quelques mots.

La cérémonie démarre.

19/05 à 13:02
Ⓒ AFP
19/05 à 13:00

Kate Middleton monte les marches avec ses enfants et les demoiselles d'honneur. Les filles sont en blanc, les garçons en noir.

19/05 à 13:01
La reine Elisabeth II, 92 ans, grand-mère du prince Harry, descend de voiture pour entrer dans la chapelle Saint George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 12:58
Meghan Markle, future mariée, arrive en Rolls Royce, sous les vivats de la foule
Ⓒ Rick Findler, AFP
19/05 à 12:56

Sous la clameur, la reine Elisabeth II, 92 ans, grand-mère du prince Harry, descend de voiture pour entrer dans la chapelle.

19/05 à 12:55

Le prince Charles, prince de Galles, arrive à la chapelle avec son épouse Camilla.

19/05 à 12:54
Le cortège de la future mariée, en Rolls Royce, s'avance sur la Long Walk, sous les vivats de la foule
Ⓒ Tolga AKMEN, AFP
19/05 à 12:54
Le prince Harry et son frère William arrivent à pied à la chapelle Saint George
Ⓒ Ben STANSALL, AFP
19/05 à 12:51
De g à d: le duc d'York, la princesse Béatrice, la princesse Eugénie et Jack Brooksbank attendent la cérémonie dans la chapelle St George
Ⓒ Jonathan Brady, AFP
19/05 à 12:49
La foule attend sur la Long Walk
Ⓒ HANNAH MCKAY, AFP
19/05 à 12:48

Le cortège de la future mariée, en Rolls Royce, s'avance sur la Long Walk, sous les vivats de la foule. 

19/05 à 12:40
Harry et William arrivent à la chapelle St George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 12:38

Le prince Harry, au côté de son frère William, arrive à pied à la chapelle Saint George. Ils sont tous deux en tenue militaire. Le révérend David Conner les accueille. 

19/05 à 12:33

Une clameur s'élève de la foule en voyant les premières images de la voiture de la future mariée arrivant à Windsor. A travers les vitres, on peut deviner sa robe et son voile.

19/05 à 12:27
Les invités attendent dans la chapelle St George
Ⓒ Dominic Lipinski, AFP
19/05 à 12:25
Ⓒ AFP
19/05 à 12:25
Sarah, la duchesse d'York arrive à son tour à la chapelle Saint-George
Ⓒ Gareth Fuller, AFP
19/05 à 12:20
L'ancien Premier ministre John Major et sa femme Norma se dirigent vers la chapelle St George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 12:19
19/05 à 12:17
L'athlète britannique paralympique Dave Henson arrive à la chapelle Saint-George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 12:15

Le prince Harry fut pendant des années le trublion de la famille royale, fêtard avouant même avoir fumé du cannabis, avant de redorer son blason ces dernières années.

Henry de Galles est né le 15 septembre 1984 à Londres. Fils cadet de Lady Di et du prince Charles et sixième dans l'ordre de succession au trône britannique, le flamboyant rouquin a gagné très tôt sa réputation. "Les garçons vont bien et apprécient l'école même si Harry se fait sans cesse remarquer", écrivait sa mère au majordome de Buckingham.

Sa vie est marquée par un drame: la mort tragique de Diana en août 1997 dans un accident de voiture à Paris, alors qu'il n'a pas 13 ans. Vingt ans plus tard, dans un documentaire britannique, il évoquera la détresse dans laquelle l'a plongé cette perte.

Harry suit la même scolarité que son frère aîné William: d'abord la prestigieuse école Wetherby à Londres, puis la Ludgrove School, dans le Berkshire (sud), avant de rejoindre en 1998 l'élite au collège d'Eton où il ne brille pas vraiment.

A 17 ans, il avoue avoir fumé du cannabis et devient l'un des meilleurs clients des journaux à sensation qu'il déteste depuis la mort de sa mère, traquée par les photographes. Le jeune prince fréquente les boîtes de nuit huppées, abusant de l'alcool, fréquente des jeunes filles de l'aristocratie ou se querelle avec des paparazzi.

Après l'obtention de son A-Level (l'équivalent du baccalauréat), il prend une année sabbatique pendant laquelle il sillonne l'Afrique, l'Argentine et l'Australie. Il travaille notamment au Lesotho pour une association caritative.

Revenu au Royaume-Uni, ce grand sportif, passionné de rugby, intègre la prestigieuse académie royale militaire de Sandhurst en 2005.

"Harry a sans aucun doute été un petit diable et parfois même un boulet. Pendant plusieurs années à la fin de son adolescence, il y a eu des inquiétudes le concernant", déclare à l'AFP Penny Junor, auteur d'une biographie intitulée "Prince Harry: Frère, soldat, fils".

Les Britanniques mettaient ses écarts sur le compte de la jeunesse jusqu'à cette soirée déguisée de 2005, à laquelle le prince a la fâcheuse idée de se rendre vêtu d'un uniforme nazi, croix gammée comprise. Une faute de goût qu'il devra se faire pardonner.

Ses dix ans de vie militaire lui en donneront l'occasion. "Tout a changé lorsqu'il est devenu soldat. L'armée a fait de lui un homme, surtout le fait de piloter les hélicoptères Apache. Il a soudain découvert un domaine dans lequel il excellait", dit Penny Junor.

Il gagne ses galons en Afghanistan lors de deux missions en 2008 puis 2012.

En janvier 2013, au terme de vingt semaines de déploiement en tant que copilote-artilleur, le "Capitaine Galles" -du nom de son père, le prince Charles- confiait s'être épanoui dans sa mission.

Il s'est plongé dans ses devoirs liés aux nombreuses oeuvres caritatives auxquelles tout membre de la famille royale se doit de se consacrer, affectionnant particulièrement les causes que défendait Diana, notamment en faveur des malades du Sida.

Il a aussi créé pour les soldats blessés un événement international à l'image des jeux paralympiques, les Invictus Games, dont la première compétition a été organisée en septembre 2014 à Londres. 

Côté coeur, il a eu plusieurs amours avant de jeter son dévolu sur Meghan Markle qu'il a rencontrée en juillet 2016. Les tourtereaux ont confié être tombés amoureux "au premier regard".

19/05 à 12:11
Serena Williams et son mari Alexis Ohanian arrivent à la chapelle Saint-George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 11:58
19/05 à 11:54
Des membres de la Foot Guards Regimental Band attendent la procession à Windsor
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 11:54
Parmi les invités, David et Victoria Beckham
Ⓒ Gareth Fuller, AFP
19/05 à 11:50

Theodora et Will Torres sont venus spécialement de Los Angeles. "J'ai toujours rêvé d'assister à un mariage royal, c'est mon unique chance", dit Theodora, âgée de 71 ans.

"A la télé il ne se passe rien, ici on peut sentir l'ambiance. C'est très intéressant à voir, et puis les gens ont été si gentils !", se réjouit son mari, 70 ans. 

Paula Robinson, 51 ans, et son amie Hannah Smith, 44 ans, toutes les deux venues de l'Essex, sont confortablement installées sur des fauteuils pliables, devant un écran géant. "Meghan est si belle, c'est une grand actrice, je suis une grande fan de +Suits+ (la série dans laquelle Meghan a joué, NDLR)", confie Paula à notre reporter, Pauline Froissart.

Quant à Harry, elle le trouve "superbe, tellement mignon!". "Il est plus moderne que la précédente génération, plus proche de nous... c'est mon préféré".

19/05 à 11:50
George et Amal Clooney arrivent à la cérémonie
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 11:40
Des fans attendent la procession de la calèche à Windsor
Ⓒ Andrew Matthews, AFP
19/05 à 11:37
Vue aérienne de la chapelle Saint George
Ⓒ Victoria Jones, AFP
19/05 à 11:35
Ⓒ AFP
19/05 à 11:35

Meghan Markle s'est déjà battue pour bien des rôles mais l'actrice américaine s'apprête à interpréter le plus exposé: devenir la femme du prince Harry et le nouveau visage de la famille royale britannique. 

À 36 ans, Meghan Markle s'est fait connaître avec le rôle de Rachel Zane dans la série juridique américaine Suits, tout en faisant aussi parler d'elle en dehors de l'écran. Elle a défendu la cause des femmes auprès des Nations unies et a été ambassadrice de l'ONG canadienne "World Vision Canada", qui oeuvre pour les enfants des pays en développement. 

L'actrice avait aussi réussi à attirer plus de deux millions de followers sur son compte Instagram, aujourd'hui fermé, et menait un blog à succès, baptisé "The Tig". Meghan Markle était en outre la blogueuse anonyme derrière The Working Actress, chronique des difficultés d'une actrice à Hollywood.

Rachel Meghan Markle est née le 4 août 1981 de l'union de Thomas Markle, éclairagiste à succès à la télévision américaine, et Doria Ragland, assistante sociale et professeure de yoga. Du côté de sa mère, elle compte parmi ses ancêtres des esclaves qui travaillaient dans les plantations de coton en Géorgie. 

Ses parents se sont séparés quand elle avait deux ans et ont divorcé cinq ans plus tard. Meghan n'a plus de liens depuis des années avec son demi-frère et sa demi-soeur, plus âgés, qui ont étalé leur amertume.

"Sa toute petite célébrité hollywoodienne lui est montée à la tête et a fait d'elle une femme insensible, superficielle et prétentieuse qui se moquera de vous", a assuré Tom Markle dans une lettre ouverte à Harry le 26 avril. 

Meghan Markle a fréquenté une école catholique pour filles. A 11 ans, elle écrit une lettre à Procter and Gamble pour leur demander de modifier une publicité qu'elle trouve sexiste et réussit à les convaincre.

Elle étudie le théâtre et les relations internationales, effectue un stage de six semaines en tant qu'attachée de presse à l'ambassade américaine en Argentine. Pour son chef à Buenos Aires, "elle avait tout ce qu'il faut pour être une diplomate de talent". 

De retour à Los Angeles, en 2004, elle tombe amoureuse de Trevor Engelson, un producteur de films, qui l'aide à gravir les échelons. Ils se marient en Jamaïque en 2011. Peu après, elle décroche le rôle de Rachel Zane dans la série télévisée américaine "Suits". Le tournage, à Toronto, contraint le couple à entretenir une relation à distance.  

Tandis que Meghan devient de plus en plus connue, Trevor connaît une série d'échecs. Leur mariage s'effondre en 2013. 

C'est en juillet 2016 qu'elle rencontre le prince Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II, à Londres. Le prince l'emmène en safari au Botswana et leur histoire d'amour décolle rapidement.

Sa carrière d'actrice désormais derrière elle, Meghan Markle se concentrera probablement sur les questions des jeunes, des femmes et du Commonwealth. Avec Harry, son futur beau-frère le prince William, et sa future belle-soeur Kate, elle doit rajeunir l'image de la monarchie.

19/05 à 11:35
Pippa Middleton, la sœur de Kate, arrive avec son mari James Matthews à Windsor
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 11:31

Entorse à la tradition, Meghan Markle arrivera seule dans la chapelle Saint George, son père ayant fait défection au dernier moment. Une façon pour elle d'afficher ses convictions féministes. Elle sera ensuite rejointe par son futur beau-père, le prince Charles, qui la mènera à l'autel.

19/05 à 11:30

Karen Long, venue du Texas, est ravie que prince ait jeté son dévolu sur une Américaine, métisse de surcroît.

"C'est si flatteur. On a l'impression qu'elle est l'une d'entre nous", commente cette Noire américaine, qui refuse de dire son âge par coquetterie.

"Nous avons toutes voulu être une princesse, nous pensions que nous ne pourrions pas y arriver, et là voilà! Elle a brisé toutes les barrières", ajoute l'Américaine, tiare de pacotille sur la tête.

Karen avait prévu de venir à Londres cette année, et quand elle a su que le mariage était prévu le 19 mai, elle s'est dit, "c'est le bon moment", raconte-t-elle. Arrivée jeudi à Londres avec sa soeur et une amie, elle devait dormir à l'hôtel mais "on s'est fait prendre par toute cette excitation et on a finalement passé la nuit ici, non préparées", confie-t-elle.

19/05 à 11:29
Des invités attendent la cérémonie devant la chapelle St George
Ⓒ TOBY MELVILLE, AFP
19/05 à 11:27
Une femme attend sur la Long Walk de Windsor, aux couleurs de l'Union Jack
Ⓒ Oli SCARFF, AFP
19/05 à 11:26
La foule rassemblée sur la Long Walk
Ⓒ HANNAH MCKAY, AFP
19/05 à 11:25
Photo du livret de cérémonie
Ⓒ TOBY MELVILLE, AFP
19/05 à 11:23
Un membre de la garde devant la chapelle St George
Ⓒ TOBY MELVILLE, AFP
19/05 à 11:22

Neil Carr et son mari Valentino Cartier ont fait le trajet depuis Liverpool, coiffés de casquettes de baseball roses et bleues. "Harry et William ont fait plus pour les droits des homosexuels ces vingt dernières années que la plupart des responsables du gouvernement que nous avons connu au pouvoir", estime Valentino.

"Nous devons beaucoup les remercier", poursuit cet homme de 44 ans, qui travaille à la station de radio "Gaydio".

19/05 à 11:15
Le chanteur britannique James Blunt, ami du prince Harry, arrive à la cérémonie avec Sofia Wellesley
Ⓒ Chris Radburn, AFP
19/05 à 11:12
L'animatrice et produtrice de télévision américaine Oprah Winfrey arrive dans la chapelle
Ⓒ Danny Lawson, AFP
19/05 à 11:10

La cérémonie de mariage obéira au rite traditionnel anglican, auquel les deux trentenaires ont ajouté quelques touches de modernité.

Dans la chapelle, entre des morceaux des compositeurs Handel, Schubert ou Gabriel Fauré résonnera notamment "Stand by Me" de Ben E. King, interprété par une chorale gospel, tandis que c'est le chef de l’Église anglicane des États-Unis, l'afro-américain Michael Bruce Curry qui prononcera l'homélie.

L'interprétation d'un des hymnes gallois, "Guide me, O thou great redeemer" (Guide moi, ô Toi Grand Rédempteur), juste après la bénédiction du mariage, devrait être un moment fort pour le prince Harry son frère William, son témoin: c'était le dernier hymne joué lors des funérailles de leur mère Diana en 1997.

La cérémonie sera conduite par le révérend et doyen de Windsor David Conner, qui la lancera en accueillant les 600 invités et en présentant officiellement l'ordre du jour.

David Conner formulera ensuite l'adresse rituelle invitant quiconque souhaitant s'opposer au mariage à s'exprimer, ou à se taire à jamais, avant la déclaration d'intention des futurs époux.

L'archevêque de Canterbury Justin Welby, chef spirituel de l'Eglise d'Angleterre, présidera, lui, l'échange des consentements.

19/05 à 11:03
L'entrée de la chapelle St George ornée de fleurs
Ⓒ TOBY MELVILLE, AFP
19/05 à 11:02

Gardée secrète robe de la mariée alimente les spéculations. Sera-t-elle blanche? En dentelle ou de satin? Le couturier britannique ou étranger? Le New York Post croit avoir la réponse : Stella McCartney, fille de sir Paul, l'iconique Beatle. 

19/05 à 11:00
L'oncle de Harry Charles Spencer arrive avec son épouse Karen Spencer pour la cérémonie
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 10:53
L'acteur britannique Idris Elba (d) arrive avec sa fiancée Sabrina Dhowre à la chapelle St George
Ⓒ Odd ANDERSEN, AFP
19/05 à 10:53
19/05 à 10:51
19/05 à 10:49
Vue générale de la chapelle St George avant le mariage
Ⓒ Chris Jackson, AFP
19/05 à 10:48
La photographe et modèle argentine Delfina Blaquier et le joueur de polo Nacho Figueras arrivent à la chapelle Saint George
Ⓒ Chris Jackson, AFP
19/05 à 10:46

Les premiers des 600 invités commencent à arriver à la chapelle Saint George, lieu emblématique des célébrations royales.

Édifice de style gothique, construit au XVe siècle et dédié à Saint George, le saint patron anglais, la chapelle a servi à de nombreuses cérémonies des membres de la famille royale: baptêmes, mariages et funérailles.

Une quinzaine de mariages y ont eu lieu, une tradition inaugurée par le mariage d'Edward VII et de la princesse Alexandra de Danemark, en 1863, et suivie par les mariages des nombreux enfants de la reine Victoria. 

Avant de s'y marier, le prince Harry y avait été baptisé en 1984 tandis que son frère, le prince William, y avait reçu sa confirmation, en 1997. Leur père, le prince Charles, avait par ailleurs choisi ce lieu pour officialiser ses voeux avec la duchesse de Cornouailles, Camilla, en 2005. 

La bâtisse, qui peut accueillir 800 personnes, a également accueilli les funérailles de la reine-mère Elizabeth en 2002. Elle y est enterrée aux côtés de son époux le roi George VI.

19/05 à 10:40
Une poussette pour chien à l'effigie des mariés
Ⓒ HANNAH MCKAY, AFP
19/05 à 10:36

Dans le premier train, deux sœurs, Audrey Wilde, 66 ans, de Newcastle, et Irène Lennon, 72 ans, d'Édimbourg, se sont habillées de la même façon: un t-shirt noir orné d'un drapeau de l'Union jack avec une photo des futurs mariés un pantalon blanc. Elles sont excitées comme des enfants, elles chantent, rient, agitent des petits drapeaux, en montrant leur réplique de la bague de fiançailles de Meghan, achetée 14,99 pounds. 

"On veut être au plus près, c'est pour ça qu'on s'est levées tôt. L'atmosphère va être électrique !", s'enthousiasme Audrey. Elle voudrait voir Harry, "son préféré". "C'est une belle personne. Il a de sa mère en lui". Quant à Meghan, "elle a un accent américain mais quand je l'écoute parler, c'est une merveilleuse oratrice !"

Irène, elle, regrette l'absence du père de Meghan, et trouve que Buckingham Palace "aurait pu en faire plus" pour lui.

Dans le même train, Mary Mulligan a l'impression de "connaître" les futurs mariés. "On se sent connectés", confie-t-elle. Venue d'Irlande avec sa fille Aoife, elle trouve que Meghan sera bien pour Harry car c'est "une femme d'expérience"... mais pour l'heure, son préféré, c'est le prince George.

19/05 à 10:19
La police surveille la Long Walk, à Windsor
Ⓒ DANIEL LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 10:18
La foule rassemblée sur la Long Walk à Windsor
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 10:15
19/05 à 10:14

Heather Miller, 49 ans, venue de Denver dans le Colorado aux Etats-Unis, a pris le premier train à Londres à 5 heures du matin pour arriver tôt à Windsor.

"Quand j'avais 12 ans, je me suis levée à 4 heures du matin pour regarder le mariage de Charles et Diana et depuis, je suis accro !", dit-elle à notre reporter, Joseph Stenson.

Karen Wallace, elle, a fait le voyage depuis Milan en Italie. Evoquant les frasques de la famille de Meghan, elle estime que la future mariée a "besoin de soutien". A ses yeux, ses demi-frère et soeur "sont tellement jaloux, ils voulaient leur quart d'heure de gloire".

19/05 à 10:04
19/05 à 09:53
Le public marche sur la Long Walk à Windsor
Ⓒ Tolga AKMEN, AFP
19/05 à 09:52
Petit déjeuner sur la Long Walk
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 09:50

Ambiance détendue et joyeuse le long de la Long Walk, la longue promenade qui mène au château, rapporte la journaliste de l'AFP Pauline Froissart. Des "ambassadeurs" du council local distribuent petits drapeaux, couronnes aux couleurs de l'Union Jack, et le programme de la journée. 

Tout au long de la promenade, des stands de street food et toilettes accueillent le public. De nombreux agents de nettoyage s'activent déjà. Plusieurs écrans géants sont installés pour suivre la cérémonie. 

Des vendeurs ambulants se promènent, il y a foule de journalistes. Côté public, on se réchauffe; les bouchons de "Prosecco" volent déjà. 

Les gens sont venus entre amis, en famille, avec leurs nappes de pique nique et leurs sièges pliants. Les policiers qui défilent sur la promenade sont applaudis par la foule.

19/05 à 09:43
Des fans ont passé la nuit à Windsor pour pouvoir assister au mariage
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 09:42
Des fans ont passé la nuit à Windsor pour pouvoir assister au mariage
Ⓒ Tolga AKMEN, AFP
19/05 à 09:37

Le prince Harry a été fait duc de Sussex par la reine Elizabeth II, annonce le palais de Buckingham quelques heures avant son mariage avec Meghan Markle, qui sera à ce titre duchesse. 

Le prince Harry, sixième dans l'ordre de succession au trône britannique, devient également comte de Dumbarton et baron de Kilkeel.

19/05 à 09:35
Ⓒ AFP
19/05 à 09:32
Le public commence à affluer sur la longue promenade menant au château de Windsor
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP
19/05 à 09:20
Des drapeaux de l'Union Jack devant le château de Windsor
Ⓒ Emmanuel DUNAND, AFP
19/05 à 09:04

Jour J à Windsor: le prince Harry épouse l'Américaine Meghan Markle se marient au cours d'une fastueuse cérémonie, spécialité de la monarchie britannique, et point d'orgue d'une semaine marquée par les frasques de la famille de la mariée.

Suivi dans le monde entier, leur mariage est aussi un répit salutaire pour les Britanniques, divisés par le Brexit mais unis autour de la famille royale : des fêtes sont organisées un peu partout dans le pays pour suivre la cérémonie. Quelque 100.000 personnes sont attendues à Windsor, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Londres.

L'arrivée de Meghan Markle dans la chapelle Saint-George, lieu symbolique de la famille royale, marquera le début de l'office, auquel assisteront la reine Elizabeth II, famille et amis des mariés, et célébrités. La mariée sera menée à l'autel par son futur beau-père, le prince Charles, son père ayant fait défection au dernier moment.

Les mariés effectueront ensuite un tour en calèche à travers la ville pour saluer la foule, avant un déjeuner donné par la reine au château de Windsor pour les 600 invités du couple. Dans la soirée, une réception organisée par le prince Charles réunira 200 personnes au manoir de Frogmore House, à un kilomètre de là.

L'entrée dans la famille royale de Meghan, ex-actrice métisse et divorcée, a été bien accueillie par les Britanniques, pour la touche de modernité et de diversité qu'elle apporte à la monarchie.

Mais dans la dernière ligne droite avant le mariage, les frasques des membres de sa famille ont pris des allures de feuilleton télévisé.

Son père, Thomas Markle, a annulé sa venue au dernier moment, afin de poursuivre sa convalescence à la suite d'une opération du cœur. Il avait provoqué un scandale plus tôt dans la semaine pour avoir posé pour des photos rémunérées. 

Ses demi-frère et sœur ont également attiré l'attention en se rendant à Windsor dans les jours précédant le mariage alors qu'ils n'y sont pas invités, après avoir multiplié les propos désagréables sur leur demi-soeur.

La mère de Meghan, Doria Ragland, venue de Los Angeles, sera elle aux côtés de sa fille. 

Parmi les invités à la noce figureront 1.200 membres du public invités dans l'enceinte du château.

DEBUT DU DIRECT

19/05 à 09:03
Le prince Harry et Meghan Markle posent à Kensington Palace à Londres, 27 novembre 2017
Ⓒ Daniel LEAL-OLIVAS, AFP

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU