Le gros coup de gueule de la victime du prince Philip

Le gros coup de gueule de la victime du prince Philip©Wochit

, publié le mardi 22 janvier 2019 à 20h25

La polémique pour le prince Philip. Le 17 janvier dernier, l'homme de 97 ans, à bord de son Land Rover Freelander, avait percuté une Ford Kia dans laquelle se trouvaient deux femmes et un bébé de 9 mois.

Leurs blessures sont légères, mais l'une d'elles ne semble pas près de lui pardonner.

La passagère de la voiture accidentée, Emma Fairweather, a fait part de sa colère dans l'émission "This Morning" sur la chaîne ITV. La jeune femme qui a le poignet cassé a été très étonnée de ne pas recevoir d'appel du duc d'Edimbourg pour savoir comment elle allait. "Je me suis dit qu'il devait sûrement vouloir me parler (...) quelqu'un m'a dit qu'il avait essayé mais qu'on lui avait dit de ne pas le faire", a expliqué à la télévision britannique celle qui refuse de se contenter d'un message de la dame de compagnie de la reine Elizabeth II.

"Je ne crois pas que demander si quelqu'un va bien revienne à admettre sa responsabilité. Hier, la presse le citait disant qu'il se sentait bête, ça donnait l'impression qu'il s'excusait devant tout le monde, non pas auprès de moi", a raconté sur ITV celle qui n'a pas de mots assez durs pour qualifier l'attitude du prince Philip qui a repris le volant deux jours à peine après l'accident, sans mettre sa ceinture de sécurité. "Hautement indélicat et inconsidéré", commente la passagère qui dit avoir l'intention de porter plainte. Cependant, elle craint que la justice ne soit pas équitable. "Il n'a pas été traité comme moi", regrette celle qui explique ne pas avoir été entendue par la police juste après l'accident contrairement au prince. Une sortie de route royale qui n'a pas fini de faire parler puisque la BBC rapporte que quelqu'un a essayé de vendre des débris de l'accident sur eBay. Une annonce retirée depuis. Une polémique dans la polémique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.