Le dîner glamour des Trump et des Macron à Mount Vernon

Le dîner glamour des Trump et des Macron à Mount Vernon
Les couples présidentiels Trump et Macron après leur dîner à Mount Vernon, le 23 avril 2018

AFP, publié le mardi 24 avril 2018 à 08h42

Dans un fracas d'enfer, les couples Macron et Trump atterrissent devant Mount Vernon, la demeure historique de George Washington, pour un dîner à quatre, en privé. Ce décor théâtral est la réponse de Donald Trump à la Tour Eiffel où l'avait invité le président français le 13 juillet.

Emmanuel et Brigitte Macron viennent de visiter la Maison Blanche, sous la houlette de leur hôte. Les retrouvailles ont été chaleureuses entre les deux dirigeants qui ces derniers mois ont alterné les dissensions -- sur le climat, le commerce, l'Iran -- et les alliances, contre Daech et surtout pour des représailles conjointes contre les sites d'armes chimiques en Syrie.

En ce premier jour de la visite d'Etat, l'ambiance est sereine. Une courte vidéo de l'Elysée montre Donald Trump faire aux Macron les honneurs du Bureau ovale. "C'est avec ces téléphones que vous nous appellez ?", lui demande Brigitte Macron en anglais.

"Oui c'est avec celui-là que je vous parle. Il est sécurisé, laissez-moi vous montrer", lui répond courtoisement le président américain. Les rires fusent. 

Dans le jardin, avec des grandes pelles dorées, les deux présidents ont déposé un peu de terre au pied d'un jeune chêne offert par le Français.   

Le dîner de Mount Vernon se passera à l'abri des regards extérieurs. Les journalistes ont seulement pu apercevoir les deux couples descendre de l'hélicoptère, poser un peu raides avec le manoir en toile de fond, façon Dowtown Abbey, puis embarquer dans une voiturette de golf pour gagner l'entrée et disparaître à l'intérieur. 

Une seule photo, prise par l'Elysée, dévoile l'intérieur. Donald Trump et Emmanuel Macron parlent seuls, assis devant une petite table décorée de roses. 

- Courte parenthèse -

Brigitte Macron a troqué la robe rose de son arrivée pour un ensemble jaune paille qui contraste avec ses hauts talons aiguilles noirs. Melania arbore une cape noire sur robe noire, sur des stilettos Louboutin encore plus hauts, ongles vernis de blanc. Les deux hommes portent des costumes sombres, sage cravate gris foncé pour le plus jeune, une éclatante cravate bleu roi pour l'Américain.

Encore un aperçu, côté rivière : les journalistes courent de l'autre côté de la demeure où une harpiste en costume d'époque égrène quelques notes sur la terrasse à colonnes qui surplombe le fleuve Potomac. Les quatre convives sortent quelques secondes admirer la vue puis rentrent dans le bâtiment, cette fois pour de bon.

Leur dîner en couple prélude à des discussions sur les crises internationales qui pourraient se révéler moins agréables mardi et mercredi, car nombre de sujets divisent les deux dirigeants, de l'Iran à la guerre commercial. Une parenthèse courte. Le dîner a duré deux heures. 

En sortant, au pied de l'énorme hélicoptère dont le moteur rugit déjà, Donald Trump s'arrête face à la presse et à la surprise générale prononce quelques mots, bien sûr totalement inaudibles. Malgré sa voix sonore, personne n'entend rien, hormis des bribes -- un "grand honneur" que ce dîner, dit-il. Comprenant l'inutilité de sa tentative, Emmanuel Macron le prend par le bras comme pour le dissuader, le relâche sans insister.

Donald Trump persiste mais finalement abrège ses propos. Comme une illustration de l'influence du Français, et de ses limites.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.