Lafarge en Syrie : le rôle trouble de la DGSE

Lafarge en Syrie : le rôle trouble de la DGSE©LEPOINT

LEPOINT, publié le vendredi 23 mars 2018 à 12h15

« Complément d'enquête » révèle des contacts réguliers entre le cimentier, accusé d'arrangements avec Daech, et les services secrets français.

La carcasse d'un camion estampillé Lafarge repose toujours dans les débris de Raqqa. Voilà ce que Matthieu Fauroux, journaliste pour l'émission de France 2 Complément d'enquête
, a filmé en novembre 2017 dans l'ancienne capitale syrienne de l'État islamique, libérée des griffes djihadistes un mois plus tôt. Cette étonnante image est le symbole de ce que l'on appelle désormais « l'affaire Lafarge ». Publiée par le quotidien Le Monde en juin 2016, l'enquête révèle que le leader mondial du ciment, fleuron de l'industrie française, a maintenu en activité, jusqu'à septembre 2014, son usine de…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Lafarge en Syrie : le rôle trouble de la DGSE
  • ancien fleuron français puis qu'elle et partie en suisse

  • Le rôle de la DGSE c’est celui que lui dit de jouer le gouvernement Français.

  • Le rôle de la DGSE c’est celui que lui dit de jouer le gouvernement Français.

  • C'est beau ces images de propagande avec un enfant....

  • Très bonne couverture pour la DGSE. Espérons que le France se rappelle des services rendus...