La Suède veut durcir les lois contre le viol après la déferlante #MeToo

La Suède veut durcir les lois contre le viol après la déferlante #MeToo

La vice-première ministre suédoise Isabella Lovin à Stockholm, le 25 may 2016.

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 21 décembre 2017 à 19h28

Le gouvernement suédois a proposé jeudi une loi permettant de considérer comme viol tout acte sexuel non consenti, même sans menace ni violence, après que le pays eut été bouleversé par la campagne #MeToo.

"Le traumatisme des crimes sexuels s'accroît en Suède, et ce sont les jeunes femmes qui encourent le plus grand risque" a déclaré jeudi le gouvernement dans un communiqué.

"Pour qu'un agresseur puisse être accusé de viol, il ne sera plus nécessaire que des violences ou menaces aient été commises, ou que ce dernier ait profité de la situation particulièrement vulnérable de la victime" a indiqué le gouvernement, en ajoutant que la loi proposée est basée sur "une évidence: tout acte sexuel doit être consenti".

La proposition de loi, qui devra être approuvée par le parlement, introduit également deux nouveaux délits: "le viol par négligence" et "l'abus sexuel par négligence", assortis d'une peine de prison maximale de quatre ans.

"Cela signifie qu'il sera possible de condamner davantage d'individus pour abus sexuel, comme par exemple lorsqu'une personne est censée avoir connaissance du risque que l'autre personne ne soit pas consentante mais qu'elle s'engage toute de même dans un acte sexuel avec celle-ci," a précisé le gouvernement dans son communiqué.

Cette loi, qui devrait entrer en vigueur au 1er juillet 2018, propose également d'allonger la condamnation pour viol ou viol sur mineur de 4 à 5 ans d'emprisonnement.

La campagne #MeToo visant à dénoncer des agressions sexuelles, déclenchée par une succession d'accusations contre le magnat de Hollywood Harvey Weinstein, a bouleversé toutes les franges de la société suédoise, l'un des pays du monde où l'égalité hommes-femmes semble la plus aboutie. 

Plus de 10.000 femmes -- notamment des comédiennes, journalistes, avocates et musiciennes - ont pris la parole et fait campagne contre le harcèlement. Des femmes médecin et des ouvrières de chantier sont également montées au créneau. 

"Cet automne, nous avons entendu beaucoup trop de témoignages de femmes victimes de harcèlement ou d'abus et nous devons y remédier," a expliqué dimanche le Premier ministre Stefan Lofven à l'agence locale TT. 

"Je pense que ceci aura un effet normatif important, en particulier dans le contexte du mouvement #MeToo," a ajouté la vice-Première ministre suédoise Isabella Lovin auprès de l'agence TT. 

 
4 commentaires - La Suède veut durcir les lois contre le viol après la déferlante #MeToo
  • Les femmes suédoises vont bientôt ne plus trouver d'hommes pour leur faire l'amour puisqu'elles pourront expliquer qu'elles n'étaient pas consentantes juste après !!!
    A force de vouloir protéger les femmes contre les hommes qui abusent, ce sont les hommes qui ne voudront bientôt plus prendre le moindre risque !!!

  • Les hommes peuvent également être victimes de rapports sexuels non désirés de la part de leurs partenaires féminins. Parfois, quand un homme n’a pas envie d’avoir les rapports, sa petite amie peut l'obliger à les faire. Souvent, il accepte pour lui plaire. Peut-il plus tard lui poursuivre en justice pour viol, surtout quand les choses tournent au vinaigre dans leur relation?
    Cette loi suédoise incroyablement compliquée est logiquement inapplicable, et va au-delà de ce que les tribunaux vont faire pour incriminer un homme avec le viol de sa petite amie, surtout quand les choses se gâtent entre eux; même longtemps après leur séparation.

  • désormais en Suède avant de faire vous savez quoi, il vaudra mieux demander une autorisation écrite, et , ne surtout pas perdre le papier pendant au moins les cinquante années à suivre...

  • ahurissant au pays qui fut à l'avant garde de la pornographie c'est à a dire de la violence sexuelle la boucle est bouclé on revient au début...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]