La Société générale va payer 500 millions d'euros pour clore un dossier de soupçons de corruption en Libye

La Société générale va payer 500 millions d'euros pour clore un dossier de soupçons de corruption en Libye©SERGE ATTAL / ONLY FRANCE / AFP

franceinfo, publié le lundi 04 juin 2018 à 21h12

La Société générale se voyait reprocher d'avoir versé des commissions illicites à un intermédiaire proche du régime de l'ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi, afin d'obtenir des marchés auprès du fonds souverain Libyan Investment Authority. Pour régler ce litige, la banque s'est engagée à payer 500 millions d'euros, selon l'accord conclu avec les autorités judiciaires françaises et américaines et dévoilé lundi 4 juin.

Lors de l'audience de validation de la convention judiciaire d'intérêt public (CJIP) en France, qui permet à une entreprise de négocier une amende sans aller en procès ni passer par une procédure de "plaider coupable", Éliane Houlette, la procureure du parquet national financier, a relevé que les faits reprochés à la banque étaient

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.