La rivière est en feu, il dénonce la fracturation hydraulique

La rivière est en feu, il dénonce la fracturation hydraulique

, publié le dimanche 24 avril 2016 à 18h40

Le député australien Jeremy Buckingham a le sens de la mise en scène. Pour dénoncer les activités d'une usine de gaz de charbon située dans l'État du Queensland, à l'Est du pays, le responsable politique a enflammé le méthane dont regorge la rivière voisine...alors qu'il était lui-même au milieu du cours d'eau, avant de poster le résultat sur sa page Facebook.
Comme on peut le voir dans cette vidéo, le résultat est au-delà des attentes du membres du parti Vert australien, qui paraît déstabilisé par les flammes qui viennent lécher sa barque, explique le Huffington Post. Une fois sa démonstration terminée, Buckingham appelle les Australiens à refuser la fracturation hydraulique, coupable d'après lui de faire remonter le gaz contenu dans le sous-sol vers la surface, et notamment dans les cours d'eau.
De son côté, l'agence australienne pour le développement industriel n'a pas tardé à répondre à ces accusations. L'organisme estime que la présence de méthane dans l'eau est dû à des failles naturelles dans la roche située sous le lit du fleuve, et non à l'activité humaine, comme le révèle le Guardian.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.