La reine embarrassée par la visite de Donald Trump

La reine embarrassée par la visite de Donald Trump©euronews

euronews, publié le mercredi 01 février 2017 à 11h25

Ces Britanniques ne veulent pas de Donald Trump. Hier soir ici à Londres comme à travers tout le pays, ils ont dit non à la visite d'Etat du président américain prévue dans l'année.

En cause, la décision de Donald Trump d'interdire pendant 90 jours l'entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans. "C'est génial qu'autant de gens se soient réunis pour exprimer leur dégoût de ce que Donald Trump a fait récemment", se réjouit un homme. "Nous sommes contre ce que fait Donald Trump et nous ne le tolérerons pas", s'emporte une jeune fille.



Plus d'1 million 600 000 Britanniques ont signé cette pétition contre la visite de Donald Trump. Une invitation qui embarrasse bien la reine. Le Times écrit que "le palais de Buckingham est mécontent d'être mêlé à une polémique politique, ce que la reine essaie d'éviter". Le palais aurait été "stupéfait" que l'annonce ait été faite par la Première ministre Theresa May vendredi à Washington. Mais Theresa May entend bien choyer son allié américain. Quitte à lui réserver une visite d'Etat plutôt qu'une visite officielle, un honneur qu'aucun président américain n'a eu dès sa première année d'exercice.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
53 commentaires - La reine embarrassée par la visite de Donald Trump
  • La Reine a bien été ambulancière pendant la seconde guerre...c'est pas un Trump qui va l'impressionner.
    Quand même...lui faire ça, à son âge,....c'est pas sympa.

  • Pourquoi la reine serait-elle embarrassée ?
    Son rôle est constitutionnel et limité à des fonctions cérémonielles non-partisanes.
    l'autorité exécutive ultime sur le gouvernement du Royaume-Uni est toujours sous sa prérogative.
    Ces pouvoirs comprennent la dissolution du Parlement ainsi que la promulgation des règles pour le gouvernement et la réglementation de la fonction publique et des forces armées. Mais ces pouvoirs sont utilisés conformément aux politiques et procédures prévues par les lois adoptées au Parlement.
    Le premier ministre supporte seul la responsabilité de recevoir ou pas les représentants étrangers !

  • j'ai comme l'impression que ce guignol dangereux fait plus de mal que de bien à tous
    ses soutiens à commencer par les rosbifs. J'espère qu'il ne va pas venir chez nous !!!

  • Effectivement,elle n'a qu'a dire, qu'elle a la grippe, et qu'elle peut pas lui faire la bise.

  • la reine se doit d'être neutre, mais pas à recevoir un futur dictateur