La provocation d'une élue d'extrême droite en plein Sénat !

La provocation d'une élue d'extrême droite en plein Sénat !©Source L'Opinion
A lire aussi

Source L'Opinion, publié le jeudi 17 août 2017 à 15h43

Pauline Hanson, une sénatrice australienne d'extrême droite, a fait irruption au Sénat vêtue d'une burqa pour réclamer son interdiction. Pauline Hanson a voulu marquer les esprits.

Cette sénatrice australienne d'extrême droite, a fait irruption au Sénat ce jeudi vêtue d'une burqa pour réclamer son interdiction. « Je suis heureuse d'ôter ce vêtement car il n'a pas sa place dans ce Parlement » a-t-elle lancé quand le président lui a donné la parole.



Puis dans la confusion, elle a posé sa question. « Si quelqu'un se présente devant une banque ou un autre bâtiment vêtu d'une cagoule ou d'un casque, on lui demandera de l'enlever. Pourquoi n'est-ce pas le cas lorsque quelqu'un se couvre le visage et ne peut pas être identifié ? Pourquoi le gouvernement ne veut-il pas changer la loi ? » a demandé la sénatrice. Réponse du ministre de la Justice : « Je ne vais pas faire semblant d'ignorer votre petit numéro. Nous savons tous ici que vous n'êtes pas musulmane. Je vous invite respectueusement à être très, très prudente avec votre comportement, qui pourrait heurter la sensibilité religieuse d'autres Australiens ». « Nous n'interdirons pas la burqa » a fini George Brandis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - La provocation d'une élue d'extrême droite en plein Sénat !
  • Et pourquoi pas elle alors que l'on en croise de plus en plus dans nos rues et nos grandes surfaces? C'est interdit ou ce n'est pas interdit?

  • Mais qu'ont donc tous ces hommes politiques devant cette religion fanatique ??? Cette provocation tient lieu non plus d'une foi dans une religion mais ils nous défient.. à ce rythme si rien n'est fait ce seront nos femmes, nos filles qui devront se couvrir !! et croyez le, dans pas longtemps au train où va le monde...
    Bravo pour l'audace de cette élue !!

  • elle a raison et si ils sont pas comptant ils ripent point

  • C'est pas de la provocation ; elle décrit exactement ce qu'il se passe ; il va bien falloir un jour que nos politiques se réveillent car admettre un accoutrement pareil c'est faire injure aux femmes! .

  • Bravo à cette dame qui a eu le courage de soulever ce problème religieux ,, , que je trouve proche de l 'intolérance fasciste .