La marque Dove présente ses excuses pour une pub jugée raciste

La marque Dove présente ses excuses pour une pub jugée raciste
Propriété du groupe Unilever, Dove a été accusé de racisme, après la diffusion de cette publicité sur Facebook.

Orange avec AFP, publié le lundi 09 octobre 2017 à 14h15

Ce n'est pas la première fois que la marque est montrée du doigt pour ses publicités. Une fois de plus, la marque de cosmétiques Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a été accusée de racisme après la diffusion d'une publicité.

La firme a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux, lundi 9 octobre.

Dans la vidéo de 3 secondes diffusée par Dove, on voit une femme noire enlevant un t-shirt pour laisser apparaître une femme blanche et rousse. Cette dernière enlève aussi son t-shirt et se voit remplacée par une femme brune au teint mat. Publié sur la page Facebook de la marque, le film a été supprimé après le tollé provoqué sur les réseaux sociaux.


Dans un message publié sur Twitter, Dove a déclaré "regretter profondément l'émoi créé" par sa représentation "pas suffisamment réfléchie" des "femmes de couleur". Un mea culpa qui n'a pas empêché les appels au boycott de se multiplier sur Twitter, où le mot clé #BoycottDove était largement reprise lundi matin.

"La publicité Dove est raciste, irresponsable, insensible, déconnectée, désagréable et devrait recevoir le prix de l'oignon pourri", a ainsi tweeté lundi @LebonaMoleli. "Vous pouvez faire bien mieux que 'passer à côté'", a réagi la réalisatrice noire américaine Ava DuVernay sur le réseau social, estimant que le message d'excuse de Dove "aggrave l'affront". "Être noir c'est être sale et indésirable?" a posté @Social_Heretic, appelant au boycott des produits Dove et Unilever.

En 2013 déjà, une marque de cosmétiques du géant Unilever avait dû présenter des excuses après la polémique créée par un concours en Thaïlande autour d'un produit éclaircissant la peau. En 2011, Dove avait aussi été accusé de racisme pour une autre publicité présentant trois femmes, une noire, une métisse, une blanche. La femme noire était postée devant un panneau "Avant", présentant une peau sèche, tandis que la femme blanche était devant un panneau "Après", présentant une peau hydratée. La femme métisse se tenait entre les deux tableaux.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - La marque Dove présente ses excuses pour une pub jugée raciste
  • avatar
    jaunedeuf  (privé) -

    Complètement fondus ces gens qui font une soupe de fèves pour un oui ou pour un non.................

  • Je n'ai rien compris. Qui a-t-il de raciste dans cette publicité ?

  • Faut arrêter de voir du racisme partout... J'achetais Dove dorénavant !!!!
    On voit des gens de couleur dans toutes les pub en Europe, mais aucun blanc dans les pub des pays d'Afrique et ça ne choque pas !

    Non , on ne voit pas des gens de couleur partout dans toutes les pubs. On en voit un petit peu pour illustrer un semblant de diversité sociale. Après il ne faut pas se gargariser non plus.

    C'est une question de représentativité de la société, je doute que par ex il n'y ait aucun blanc dans les pub d'Afrique du sud.

  • A cause de quelques excités qui se disent bien-pensant, on ne peut plus rien dire, on ne peut plus rien faire. Ils sont peu nombreux mais vocifèrent et s'agitent. Ne pas tenir compte de leurs élucubrations est la meilleure solution

  • Ils sont fous ces Terriens....!