La Lune rétrécit "comme un raisin sec", révèle la Nasa

La Lune rétrécit "comme un raisin sec", révèle la Nasa
La Lune, et la "Mare Frigoris" (entourée en bleu)
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 16 mai 2019 à 11h22

Cette contraction de notre satellite s'explique par la différence thermique entre le cœur de la Lune et l'air glacial de l'espace, qui met sa surface à rude épreuve.

Dans le ciel, elle reste la même à nos yeux, mais la Lune rétrécit. Telle est l'observation dressée par la Nasa, qui a publié lundi 13 mai les résultats d'une analyse effectuée grâce au "Lunar Reconnaissance Orbiter".

Cette sonde spatiale, qui gravite autour de la Lune, a pris plus de 12000 photographies du corps céleste. La Nasa a concentré son attention sur la "Mare Frigoris", près du pole nord lunaire, une zone longtemps considérée comme inerte d'un point de vue géologique. Les images ont révélé que cette "mer du froid" se craquelle et perd en surface.



A l'inverse de la Terre, la Lune n'a pas de plaques tectoniques. Son activité géologique s'explique par son refroidissement progressif, depuis sa formation il y a 4,5 millions d'années. Conséquence de ce contraste thermique : la surface de la Lune se ride, "comme un raisin sec", détaille la Nasa dans son étude.

La croûte lunaire se brise en plusieurs fractions. Par l'effet de ces phénomènes, la Lune s'est réduite de 50 mètres, au cours des dernières centaines de millions d'années. Cette contraction lunaire provoque des séismes, dont les plus puissants peuvent atteindre 5 sur l'échelle ouverte de Richter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.