La Chine va investir l'équivalent de 50 milliards d'euros pour lutter contre la pauvreté

La Chine va investir l'équivalent de 50 milliards d'euros pour lutter contre la pauvreté

La Banque chinoise de développement (CDB) va financer des projets d'infrastructures, de relogement, de développement d'industries locales dans les régions dont le développement économique est le plus faible. (Illustration) ...

leparisien.fr, publié le dimanche 01 avril 2018 à 15h08

Le gouvernement veut éliminer « totalement » la pauvreté dans le pays d'ici à 2020.

La Banque chinoise de développement (CDB) va consacrer près de 51 milliards d'euros en 2018 pour lutter contre la pauvreté dans le pays. La CDB, selon l'agence de presse Chine nouvelle, va financer des projets d'infrastructures, de relogement, de développement d'industries locales, de santé et d'éducation dans les régions dont le développement économique est le plus faible.

Cette lutte contre la pauvreté a été érigée par le président Xi Jinping au rang des priorités, au même titre que la prévention des risques et la lutte contre la pollution.

Le Premier ministre Li Keqiang avait assuré devant l'Assemblée nationale populaire que les chantiers engagés pour lutter contre la pauvreté étaient indispensables pour bâtir une « société modérément prospère à tous égards. »

Cet effort financier, selon le gouvernement, doit permettre d'éliminer « totalement » la pauvreté dans le pays d'ici à 2020 et de réduire le nombre de pauvres dans les zones rurales de plus de 10 millions dès cette année.

Pour y parvenir, le gouvernement chinois devrait pousser 2,8 millions de personnes à déménager pour être transférées hors de « zones inhospitalières ».

Selon Chine nouvelle, 68,5 millions d'habitants des zones rurales sont sortis de la pauvreté entre 2012 et 2017. Au niveau national, le taux de pauvreté serait tombé de 10,2 % à 3,1 %.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.