La Birmanie droite dans ses bottes face aux journalistes de Reuters

La Birmanie droite dans ses bottes face aux journalistes de Reuters

Wa Lone, un des journalistes de Reuters, après une audition devant la cour de Rangoun, mercredi.

Libération, publié le mercredi 11 avril 2018 à 15h52

Il y aura bien un procès en Birmanie contre deux journalistes qui ont simplement fait leur travail. Mercredi, le juge Ye Lwin a refusé d'abandonner les poursuites judiciaires dans une affaire qui, depuis quatre mois, jette à nouveau le discrédit sur le gouvernement d'Aung San Suu Kyi.

Wa Lone, 32 ans ce mercredi, et Kyaw Soe Oo, 27 ans, deux reporters de l'agence Reuters, sont accusés de violation du secret d'État et de détention illégale de documents officiels sur des exactions des forces de sécurité birmanes à l'encontre de la minorité musulmane rohingya dans l'Etat Rakhine. Ils sont poursuivis en vertu d'une loi sur les secrets officiels qui remonte à l'époque coloniale.

Arrêtés le 12 décembre et en détention provisoire depuis, les deux journalistes risquent quatorze…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.