L'Ukraine se souvient des millions des victimes de la grande famine

Chargement en cours
 Le président ukrainien Petro Porochenko, le 25 novembre 2017 au mémorial des victimes de la grande famine ukrainienne, dans le centre de Kiev

Le président ukrainien Petro Porochenko, le 25 novembre 2017 au mémorial des victimes de la grande famine ukrainienne, dans le centre de Kiev

1/2
© AFP, Genya SAVILOV
A lire aussi

AFP, publié le samedi 25 novembre 2017 à 19h19

L'Ukraine a rendu hommage samedi aux victimes de la grande famine des années 1932-33, connue dans le pays comme "Holodomor", qui a provoqué la mort de millions d'Ukrainiens.

"Nous n'oublierons jamais le crime horrible des organisateurs de Holodomor" ("extermination par la faim" en ukrainien), a déclaré dans un communiqué le président ukrainien Petro Porochenko.

En 1932, le régime de Staline avait déclenché une campagne de collectivisation forcée au cours de laquelle les autorités soviétiques avaient réquisitionné blé, légumes et bétail, acculant les paysans à la famine, notamment en Ukraine.

Selon des historiens ukrainiens et occidentaux, cette famine, intentionnellement provoquée par le pouvoir soviétique, visait à briser les velléités d'indépendance de l'Ukraine.

La Russie, de son côté, dénonce cette interprétation, alors que l'Ukraine cherche à faire reconnaître cette famine comme un "génocide" par l'ONU.

Depuis 1998, le quatrième samedi de novembre est proclamé en Ukraine la Journée d'hommage aux victimes de la grande famine.

Accompagné de centaines d'Ukrainiens, M. Porochenko a déposé samedi des épis de blé et allumé des cierges près du mémorial aux victimes de Holodomor dans le centre de Kiev, la capitale ukrainienne.

"On a voulu nous exterminer, mais nous avons survécu et nous construisons aujourd'hui la société dont la valeur principale est la vie humaine", a déclaré pour sa part le Premier ministre ukrainien Volodymyr Groïsman, dans une adresse à ses compatriotes.

L'Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses de l'Est du pays, qui a fait plus de 10.000 morts.

Kiev et les pays occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les séparatistes, ce que Moscou dément.

 
11 commentaires - L'Ukraine se souvient des millions des victimes de la grande famine
  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    le gars en photo de l'article c'est "marrant" n'est ce pas ? mais on dirait un "président" - qui s'est fait élire pour combattre la corruption comme il disait ! - qui figure en bonne place dans les panamas papers pour évasion fiscale depuis les premières révélations il y a plusieurs mois et qui est courtisé et cajolé par l'ue. et personne ni dans son pays ni dans l'ue ne lui demande des comptes ......... ah ! on vit vraiment une époque et dans un monde formidable !

  • pfft ils ont oublier la gestion de Goering de l'ukraine

  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    cette famine généralisée dans l'URSS tua malheureusement autant de personnes à l'extérieur de l'Ukraine qu'en Ukraine. Les famines soviétiques de 1931-1933 ont touché l'ensemble de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) dans les années 1931-1933, faisant entre 6 et 8 millions de morts selon les estimations. Les régions particulièrement touchées furent le centre et l'est de l'Ukraine, le Sud de la Biélorussie, les rives de la Volga, la région des terres noires du Centre de la Russie, les régions des cosaques du Don et duKouban, le Caucase du Nord, le nord du Kazakhstan, le sud de l'Oural et la Sibérie occidentale. Les victimes kazakhs dues à cette famine sont estimées à 1,4 million pour un peuple comptant alors 4 millions de personnes. Le nombre de victimes ukrainiennes pour les démographes, obtiennent de leurs études 2,6 millions de décès ukrainiens provoqués par la famine. Le nombre approximatif de victimes russes peut être estimé à 1,5 million de personnes.

    A cette époque le bras droit de Vorochilov, Balitsky, chef de la Gpu (police politique) en Ukraine a dit:" 8 à 9 millions de personnes ont déjà péri dans la seule Ukraine. C'est le chiffre que nous avons donné au patron (Staline)."
    Certaines régions hors d'Ukraine touchées par cette famine génocide étaient alors majoritairement peuplées d'Ukrainiens, Kouban 83,8%, régions de Voronej et de Koursk 64%.

    Famine volontaire et voulue par le dirigeant russe, faut pas oublier ce "détail".

  • La loi des épis, un génocide par la faim, l'holodomor, c'est 7 millions de chrétiens assassinés par les juifs, c'est tout simplement abject

  • C’est le régime communiste russe de Staline qui a provoqué cette famine ,pour punir les paysans ukrainiens qui refusaient la collectivisation de leurs terres .
    Les sbires de Staline ont bloqué les routes pour pas que les paysans aillent s’approvisionner dans les villes .
    5 millions de morts .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]