L'ouragan "Dorian" repasse en catégorie 4 mais s'acharne sur les Bahamas

L'ouragan "Dorian" repasse en catégorie 4 mais s'acharne sur les Bahamas
L'ouragan Dorian a égalé le record datant de 1935 de l'ouragan le plus puissant de l'Atlantique lorsqu'il a touché terre

, publié le lundi 02 septembre 2019 à 17h05

L'ouragan a provoqué des dégâts "sans précédent" dans l'archipel des Caraïbes. Il a légèrement faibli, mais "devrait rester un puissant ouragan au cours des deux prochains jours".

Le redoutable ouragan Dorian continue de dévaster les Bahamas ce lundi 2 septembre, et menace désormais les Etats-Unis. Des évacuations sont en cours dans plusieurs Etats côtiers dont la Floride. "L'ouragan est au-dessus de l'île de Grand Bahama et bouge peu, provoquant des conditions catastrophiques", a souligné le Centre national des ouragans américain (NHC), dont des avions de reconnaissance ont volé dans l'oeil du phénomène. En fin d'après-midi, l'institut a abaissé le cyclone de la catégorie 5 (maximale) à 4.


Le phénomène est resté quasi-immobile pendant plusieurs heures, avec des rafales atteignant les 350km/h.


Selon de premières évaluations rapides lundi des autorités et des responsables de la Croix-Rouge sur le terrain, quelque 13.000 maisons pourraient avoir été endommagées ou détruites et l'ouragan a causé des "dégâts considérables" dans les îles Abacos et de Grand Bahama.



Aucune indication officielle sur d'éventuelles victimes dans cet archipel composé de quelque 700 îles (dont une trentaine sont habitées) n'était disponible dans l'immédiat.

Selon le NHC, basé à Miami, Dorian a égalé le record datant de 1935 de l'ouragan le plus puissant de l'Atlantique lorsqu'il a touché terre. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.